Connect with us

Football

Pourquoi Edgar Davids portait-il des lunettes quand il jouait ?

Published

on

Sous ses airs de superstars, Edgard Davids a surmonté plus d’épreuves que la plupart des autres joueurs de football de son époque. Accédant rapidement au très haut niveau et vainqueur dès le début de sa carrière de nombreux trophées, le Néerlandais s’est ensuite heurté aux critiques, aux racismes, mais aussi à un problème physique atypique.

En 1996, l’Ajax Amsterdam tente de gagner sa seconde Ligue des Champions consécutive, après le sacre de 95. Mais Davids et ses coéquipiers tomberont aux tirs au but face à la Juventus. Auteur d’un match flamboyant, il manque son penalty, et après la rencontre, la presse ne l’épargnera pas, le jugeant presque responsable de cette déroute. Quelques semaines plus tard, il rejoint l’équipe nationale des Pays-Bas pour disputer l’Euro 96, mais se voit expulsé après avoir dénoncé une ségrégation raciale au sein de l’effectif.

Deux coups durs qui arriveront dans le même laps de temps, et qui déboucheront sur un passage à vide au Milan AC. Mais le milieu de terrain rebondit en signant à la Juventus en 1997, avec qui il remportera par deux fois le championnat d’Italie.

Malheureusement, Davids apprend en 1999 qu’il est atteint d’un glaucome, une maladie dégénérative du nerf optique, qui entraîne une perte progressive de la vision. Il faut agir, et vite.

LES LUNETTES D’EDGARD DAVIDS

Fort heureusement pour lui, sa maladie est décelée suffisamment tôt pour qu’il puisse être opéré rapidement, et bénéficier d’un traitement qui l’empêchera de perdre la vue. Mais s’il espère continuer à fouler les pelouse d’Europe, il doit impérativement porter des lunettes. C’est pourquoi les fans de football ont (re)découvert Davids avec un tout nouveau look, qui lui colle désormais à la peau.

Malgré une fin de carrière en dent de scie, Edgar Davids prend sa retraire en 2007 avec trois finales de Ligue des Champions (une gagnée et deux perdues), cinq championnats nationaux, et de nombreuses anecdotes.

ohmygoal

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui