Connect with us

Foot Africain

Pourquoi Madjer, Abédi Pelé, Eto’o et Yaya Touré sont les plus grands de tous les temps

Published

on

Remporter la ligue des champions c’est magnifique, remporter la coupe d’Afrique des Nations c’est indescriptible, remporter le ballon d’or c’est grandiose mais remporter les trois à la fois c’est tout simplement exceptionnel. Il faudrait vraiment être un joueur de très grande classe pour réaliser un tel exploit. Justement les quatre joueurs que nous allons citer ci-dessous sont carrément hors norme.  

Hormis le fait d’avoir tous les quatre réalisé un exploit historique sans précédent, Rabah Madjer, Abédi Pelé, Samuel Eto’o et Yaya Touré n’ont absolument rien en commun. Les quatre joueurs sont tous issus de pays différents, ont bâti leur légende dans des clubs différents et jouent à des postes différents.

Mustapha Rabah Madjer est une légende vivante du football algérien. Il a réussi la prouesse d’immortaliser son nom à tout jamais dans les anales du football. L’algérien est un pur génie. Sa qualité de passes est de dribbles est largement au dessus de la moyenne. Il remporte en 1987 la coupe des clubs champions avec le FC Porto. Il est alors désigné meilleur joueur africain de l’année par la CAF. Trois ans plus tard, c’est en capitaine qu’il guide l’Algérie, pays organisateur vers son premier et unique sacre continental.

Abédi Ayew Pelé est le plus grand nom du football ghanéen. Le meneur de jeu des Black Stars a remporté une coupe d’Afrique des Nations en 1982 et est élu à trois reprises meilleur joueur africain de l’année par la CAF (1991, 1992 et 1993). La Ligue des champions glanée en 1993 sous les couleurs de l’Olympique de Marseille fut l’aboutissement parfait d’une carrière de rêve. Aujourd’hui c’est un papa admiratif ayant tout gagné qui regarde ses fils André et Jordan essayer tant bien que mal de marcher sur ses pas légendaires.

Samuel Eto’o Fils n’est pas qu’un légende du football camerounais, il est bien plus que ça. L’attaquant passé par le FC Barcelone et l’Inter de Milan possède l’un des palmarès les plus impressionnants du football. Certains de ses records dont deux triplés consécutifs avec deux clubs différents sont jugés inatteignables. Il a remporté trois fois la ligue des champions (deux avec le Barça et un avec l’Inter). Quadriple ballon d’or africain (2003, 2004, 2005 et 2010), il a également gagné la coupe d’Afrique des Nations à deux reprises (2000 et 2002).

Gnégnéri Yaya Touré mérite tous les honneurs. L’ivoirien a réussi à s’imposer et a glané de nombreux trophées individuels au moment où le football est passé de l’esthétique à la statistique. En quittant Barcelone pour rejoindre Manchester City et son nouveau projet, Le milieu de terrain venait sans s’en rendre compte de prendre la meilleur décision de sa vie. Symbole le plus abouti du renouveau mancunien, il réussira à remporter le ballon d’or africain durant quatre années consécutives (de 2011 à 2014). Vainqueur en 2009 de la Ligue des Champions avec le Barça, Yaya Touré soulève après deux échecs en finale la coupe d’Afrique des Nations en 2015.

Ghaly Wane

Le football est universel. En Europe comme en Afrique et partout ailleurs dans le monde entier, c'est plus qu'un sport, c'est une religion qui est pleinement vécue et pratiquée par de nombreux jeunes amateurs. Que ce soit sur les rectangles verts des stades européens ou sur les terrains sinueux des campagnes africaines, au bout du compte, il n’y a que le décor qui change mais le spectacle et les émotions que procure le football restent les mêmes. De là même manière où on peut s'émerveiller devant un extérieur du pied de Modric, une tête en lévitation de Ronaldo où une frappe fouettée caressée de Messi, un tiki taka dans une banlieue dakaroise au Sénégal peut également trouver grâce à nos yeux. Et c'est là toute la beauté de ce sport, le meilleur incontestablement. 

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui