Connect with us

Foot Africain

Que faisait Michael Essien à 18 ans ?

Published

on

Légende vivante du football africain, Michael Essien est un des plus illustres footballeurs que le continent ait jamais connu. Avec un palmarès aussi prestigieux (Champions League, Premier League, Liga, Ligue 1 etc…), il a marqué son époque et connu une carrière riche et très aboutie. Surdoué du ballon rond et doté d’une polyvalence hallucinante au milieu de terrain, il a longtemps été le fer de lance indéboulonnable des Blues de Chelsea. Dans un championnat aussi ardu que la Premiere League, une longévité pareille n’est pas donnée à n’importe qui.

A 18 ans déjà, les plus grandes écuries du football s’arrachaient ce milieu hors du commun aux capacités athlétiques immenses doublées d’une vista phénoménale. Et après ses débuts en Ligue 1, sa carrière va connaître une évolution fulgurante.


Des débuts pro en Ligue 1 avant même ses 18 ans…


Formé dans la banlieue d’Accra au Liberty FC, il est repéré lors d’un championnat du monde juniors. Alors que le grand Manchester United lui faisait les yeux doux, il choisit finalement de rallier la Ligue 1. Le jeune milieu ghanéen privilégie donc à l’époque un championnat moins huppé mais qui lui garantit plus de marges de progression.

Comme un symbole, presque tous les grands noms du football africain sont passés par la Ligue 1 et Essien ne déroge pas à la règle. Il rejoint le club corse du SC Bastia à tout juste 18 ans à peine. Et sous les ordres d’un certain Frédéric Antenotti, il explose à la face du monde. Ce qui fascine par dessus tout c’est sa polyvalence. Initialement utilisé en défenseur central puis repositionné en milieu avec succès, il devient la clé de voûte de sa formation en un temps record.

Sa capacité à gratter des ballons, sa facilité à se projeter vers l’avant avec toujours la passe juste en font un des box-to-box les plus complets au monde surtout à cet âge. Son histoire d’amour avec le club corse dura trois saisons puis il rejoint l’Olympique lyonnais, champion de France en titre, pour 11,7 M€ ce qui constituait quand même une somme exorbitante à l’époque pour un jeune joueur.

Ses performances en France ne laissent personne indifférent et encore moins José Mourinho qui en fait une priorité en 2005. En Angleterre, il a été pendant longtemps un des hommes de main du lituanien avec grand succès d’ailleurs. Et c’est certainement son passage du côté de Londres qu’il se remémorera le plus quand il aura tirer sa révérence. Le milieu ghanéen, qui n’a pas été épargné par les blessures, peut se targuer d’un des plus beaux palmarès et continue encore d’inspirer des milliers de jeunes à travers le globe.

Le parcours peut paraître aisé quand on a un talent pareil mais derrière cette réussite remarquable se cachent un travail acharné,  des années de sacrifices et une soif de vaincre de tout temps. Et surtout par dessus tout, Essien a toujours cru en sa bonne étoile.

Birane BASSOUM

"Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort. Je trouve ça choquant. Je peux vous assurer que c'est bien plus important que ça." Un passionné qui déverse démesurément sur la toile son amour du foot africain, mon terrain de prédilection !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui