Connect with us

Mondial 2018

Rakitic a vécu un cauchemar avant et pendant le match Angleterre-Croatie

Published

on

Comme toute la Croatie, Ivan Rakitic vit un Mondial absolument extraordinaire. Le milieu de terrain du FC Barcelone vit un rêve éveillé avec les Vatreni, qualifiés pour la finale après une phase de poules brillante et une phase finale incroyablement courageuse (deux victoires aux tirs au but, une victoire après prolongations). Pourtant, ce rêve aurait bien pu tourner au cauchemar absolu pour l’ancien Sévillan, qui a connu une journée extrêmement compliquée avant le match contre l’Angleterre…

Rakitic était effondré et ne pensait tout simplement pas jouer ce choc au sommet puisque, comme nous le raconte le Mundo Deportivo, il était très malade la veille du choc face aux Anglais. Il avait plus de 39° de fièvre et pensait sincèrement rater le match le plus important de sa carrière jusqu’à présent. « Seul dans mon lit, je me disais : tu vas rater cette demi-finale tellement importante », raconte ainsi Rakitic au Mundo Deportivo de ce jour…

4 KILOS PERDUS !

Par miracle, Rakitic s’est retrouvé sur la pelouse, même si son visage était à l’évidence marqué par la journée si difficile qu’il venait de vivre. Mais le cauchemar de Rakitic n’était pas terminé. Le Barcelonais n’a vraiment pas réalisé un grand match face aux arrogants Anglais, tancés par les Croates après la rencontre… Mais personne ne pourra lui reprocher de ne pas avoir tout donné. Malade, souffrant, il a tout simplement perdu 4 kilos pendant la rencontre, durant laquelle il a couru… 14 kilomètres ! « Tu ne sais pas d’où tu trouves ces forces, mais tu les trouves, elles viennent du plus profond de toi-même », confiait ainsi Rakitic sur cette incroyable soirée.

Ce dimanche, Ivan Rakitic va disputer son 71e match de la saison face à la France en finale de Coupe du monde. Méfiance pour les Bleus, car nul doute que le Barcelonais saura de nouveau trouver des ressources insoupçonnées pour aller au bout de lui-même… et du rêve croate.

ohmygoal

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui