Connect with us

Football

Retour de Leonardo à l’AC Milan comme directeur sportif

Published

on

Leonardo, qui en a été le joueur et l’entraîneur, effectue son grand retour à l’AC Milan, où il a été nommé directeur sportif avec effet immédiat mercredi.

Leonardo, 48 ans, a été joueur à l’AC Milan de 1997 à 2001 puis en 2002-2003, avant d’y exercer les fonctions de directeur technique, puis d’entraîneur lors de la saison 2009-10.

« L’histoire de Leonardo avec l’AC Milan est unique. Il a contribué à plusieurs des grands succès du club en tant que joueur, entraîneur et responsable », a rappelé le club italien dans un communiqué.

« Il va à nouveau nous apporter son expérience afin de bâtir l’une des équipes les plus puissantes au niveau international« , a-t-il ajouté.

L’ex-directeur sportif du Paris SG n’exerçait plus aucune fonction depuis décembre 2017, après avoir été quelques semaines entraîneur du club turc d’Antalyaspor.

Racheté par le fonds américain Elliott, l’AC Milan a entrepris de réorganiser sa direction, avec le départ du PDG Marco Fassone et l’arrivée de Paolo Scaroni au poste de président exécutif.

« L’arrivée de Leonardo est un nouveau signe de la volonté d’Elliott d’apporter à l’AC Milan des dirigeants d’expérience et de classe mondiale, afin de redonner au club sa grandeur« , a indiqué mercredi M. Scaroni.

L’AC Milan ajoute que d’autres nominations au sein de l’équipe de management du club « seront faites en temps voulu ».

Leonardo, qui a occupé le poste de directeur sportif au sein du Paris SG pendant deux saisons avant de démissionner en juillet 2013, sera lui en charge « de la direction sportive » de l’AC Milan « y compris des transferts », est-il précisé.

« Il bénéficiera de tout le soutien financier dont il aura besoin pour renforcer et rationaliser l’équipe, dans le cadre des règles du fair-play financier », est-il ajouté.

Vendredi, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a autorisé l’AC Milan à réintégrer l’Europa League, alors que le club italien, qualifié sportivement pour la compétition, en avait été exclu par l’UEFA pour ne pas avoir respecté le fair-play financier (FPF).

Le TAS a toutefois confirmé que l’équipe lombarde avait bien enfreint les règles du FPF, mais a demandé à l’UEFA de prendre une « mesure disciplinaire proportionnée ».

besoccer

Passionné de sports, je suis à l'affut de toutes informations sportives.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui