Voilà ce qu’est devenu Marouane Chamakh !

Les choses vont vite au football, très vite et Marouane Chamakh en fait l’amère expérience. Passé de l’idole incontesté de tout un peuple, l’ailier marocain a peu à peu sombré dans l’oubli. Sans club depuis un peu plus de deux ans, Chamakh enchaîne les mésaventures mais refuse toujours de raccrocher définitivement les crampons.

On pourra toujours lui reprocher des choses mais on ne pourra jamais douter de son abnégation et de son amour pour le football. Malgré plusieurs refus, Marouane Chamakh s’accroche encore et nourrit toujours l’idée de rejouer un jour au plus haut niveau. Les années passent, l’âge avance mais le joueur reste intraitable sur la question. Fortement convoité par Valence alors champion d’Espagne en 2003, Chamakh qui n’avait encore que 18 ans part y faire des tests mais décide finalement de rester en Gironde pour poursuivre sa progression. Le gamin est alors promis à un bel avenir. L’ascension est fulgurante. Rapidement il se fait un nom et frappe à la porte de la sélection marocaine. En 2004, il est élu révélation de la coupe d’Afrique des Nations et gagne définitivement le cœur des marocains. Il remportera ensuite deux coupe de la Ligue ainsi que le championnat de France en 2009 avec les Girondins de Bordeaux avant de s’enger libre du côté d’Arsenal.

Lire aussi
Bounedjah révèle ce que Koulibaly lui a dit en phase de poule

Barré par une concurrence rude et souvent gêné par les blessures, le marocain ne parvient pas à trouver ses marques chez les Gunners. Malgré quelques éclaircies, il est très souvent cantonné à un rôle de remplaçant. Il signe alors à Crystal Palace en 2013 pour gagner du temps de jeu. chamakh retrouve l’envie et l’arrivée de Toni Pullis sur le bancs des eagles va lui faire beaucoup de bien. Il sera même prolongé de deux années supplémentaires au terme de la saison. Les blessures viendront à nouveau stopper son élan et pousseront les dirigeants de Crystal Palace à se séparer de lui. Il rebondit à Cardiff City en 2016 mais ne restera que quelques mois, le club gallois ne pouvant plus assurer son salaire.

Lire aussi
Préparatifs CHAN 2020 : Match face au Togo annulé, le Maroc s’en remet à un club

Marouane chamakh a 35 ans et est toujours sans club. Il refuse obstinément de raccroché les crampons. Le joueur continue de passer des tests avec des clubs mais est toujours recalé au dernier moment. En attendant la délivrance, il participe régulièrement à des matchs caritatifs où il fait étalage de ses beaux restes. Sa carrière aurait pu connaître une toute autre trajectoire n’eut été les blessures et malgré une fin plutôt anonyme, Maroune chamakh a quand même laissé quelques belles traces dans le football africain, celui d’un magnifique joueur de ballon à la coiffure toujours impeccable.

L'avenir de Sadio Mané à Liverpool menacé ? Jurgen Klopp cible un nouveau joueur I Revue de Presse ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *