Athlétisme : Le Kényan Éliot Kipchoge écrit l’histoire

Après une première tentative de battre le record qui avait échoué,le kenyan est revenu à la charge sur la base de l’expérience et de la volonté d’écrire l’histoire. Il avait alors déclaré en conférence de presse « J’aimerais montrer que l’homme n’a pas de limite »

Baptisé INEOS 159 Challenge du nom de la société britannique du milliardaire Jim Ratcliffe qui a sponsorisé l’événement, Kipchoge a bien fait tomber la barrière des 2h sur la grande distance.

Le Kenyan a bouclé sa course des 42, 195 km en 1h 59mn 40s. Soit 19 s au dessus de ses attentes. Un événement retransmis en direct à la télévision et suivi par des millions de téléspectateurs.

En revanche, le chrono de son exploit n’est garanti d’être homologué par l’IAAF (Association internationale des Fédérations d’Athlétisme) vu le système de lièvres (41 au total) mis en place par les organisateurs.

Kipchoge détenait déjà le record du monde du marathon couru en 2h 01mn 39s à Berlin en septembre 2018,

L’événement étant inédit, cet exploit devrait rapporter à Kipchoge 10 millions de dollars US.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *