Connect with us

Athlètisme

Usain Bolt remporte la dernière course (100m) en Jamaïque de sa carrière

Published

on

Alors qu’il prendra sa retraite à la fin de l’été, Usain Bolt a remporté samedi une finale «alternative» du 100m du Grand Prix de Kingston, qui était la dernière course de sa carrière à domicile.

Il l’admet lui-même : il n’avait «jamais été aussi nerveux». Usain Bolt s’est départi samedi soir de son habituelle décontraction, au moment de disputer le 100m du Grand Prix de Kingston, l’ultime course de sa carrière sur son sol, en Jamaïque. Un rendez-vous bâti pour lui, sans la concurrence, notamment, d’un Yohann Blake qui a remporté (en 9″97) la «vraie» finale sur la distance.

«Probablement l’une des pires courses de ma carrière»

L’octuple médaillé olympique a remporté sa course d’adieux (10″03, devant Jevaughn Minzie, 10″15, et Nick Ashmeade, 10″18) sans être foudroyant, ce qu’il n’a pas manqué de souligner ensuite.

Mais, dans un National Stadium bondé pour assister à sa dernière et après environ un semestre sans compétition, ce n’était pas vraiment l’essentiel. «La course était juste correcte, je pense que c’était probablement l’une des pires de ma carrière, j’ai un peu perdu le fil à la fin et mes mouvements n’étaient pas bons», a estimé Bolt à propos de sa prestation, avant de se confier sur ses émotions du soir.

«Je n’avais jamais été aussi nerveux. Je ne m’attendais pas à réussir une super course, je voulais simplement ne pas me blesser et faire le spectacle pour la foule afin de montrer que je suis reconnaissant du soutien que le public m’a donné au fil des années. Ce soir, je savais que ça allait être énorme mais je n’imaginais pas que ce serait à ce point-là», a conclu le triple champion olympique du 100m.

Puis il a fait un tour d’honneur devant plus de 30 000 spectateurs, dont le Premier ministre du pays, Andrew Holness, ou encore Sebastian Coe, le président de la Fédération internationale d’athlétisme.

Usain Bolt a reçu un vibrant hommage, samedi à Kingston, pour la dernière course de sa carrière à domicile. (Reuters)
Usain Bolt a reçu un vibrant hommage, samedi à Kingston, pour la dernière course de sa carrière à domicile. (Reuters)

Ostrava, Monaco et enfin Londres en épilogue

Alors que sa préparation a, une nouvelle fois, été tronquée, Bolt (30 ans) va s’aligner sur deux meetings (Ostrava le 28 juin ; Monaco, en Ligue de Diamant, le 21 juillet) pour monter en régime vers les Mondiaux de Londres (4-13 août), l’ultime compétition de sa carrière, où il tentera d’accroître son palmarès (treize médailles en cinq éditions des Mondiaux).

Il disputera en individuel le 100m uniquement, même s’il dispose d’une invitation pour prendre part au 200m. Une distance sur laquelle Wayde van Niekerk s’affirme d’ailleurs comme le patron : présent lui aussi à Kingston, comme Mo Farah ou encore Allyson Felix, le Sud-Africain a brillé (voir plus bas). «Je sais que beaucoup de gens veulent me voir disputer le 200, a ajouté Bolt, mais ce sera seulement le 100, c’est sûr. Comme toujours, je vais faire de mon mieux pour être victorieux.»

MPM pour Wayde Van Niekerk sur 200m : Le Sud-Africain a signé la meilleure performance mondiale de l’année sur 200m avec un chrono de 19″84, un peu plus de quinze jours après la référence de la saison établie par l’Américain Christian Coleman (19″85). C’est le nouveau record personnel de Van Niekerk, en quête aux Mondiaux de Londres du doublé 200m-400m.

Passionné de sports, je suis à l'affut de toutes informations sportives.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui