Connect with us

Afrique Sports TV

Vidéo : 2 mins après son entrée, Aubameyang signe un doublé en 3 mins

Published

on

Dominé et mené au score à l’Emirates Stadium par Leicester, Arsenal a eu besoin d’une mi-temps et de la rentrée d’Aubameyang pour dompter les Foxes 3-1. Présent sur les trois buts, Özil aura également largement pesé dans le dixième succès consécutif des siens.

Arsenal allait-il réussir la passe de dix victoires consécutives toutes compétitions confondues ? Intenables depuis la fin du mois d’août, les Gunners sont parvenus à revenir dans le haut du classement, pouvant même grimper sur le podium ce lundi soir en cas de large succès sur Leicester. Emery alignait à nouveau Lacazette en pointe, au détriment d’Aubameyang qui démarrait sur le banc de touche, tout comme Guendouzi. Iwobi, Özil et Mkhitaryan accompagnaient le Français devant. En face, les Foxes n’étaient pas à prendre à la légère. Certes, ils alignent des résultats irréguliers mais étaient tout à fait capables de poser des problèmes aux Londoniens. Pour cela, Vardy pouvait compte sur le soutien d’Iheanacho.

C’était d’ailleurs le Nigérian qui se mettait en évidence le premier dans cette rencontre avec un tir contré par Holding (2e). Il mettait ensuite Leno à contribution sur cette bonne frappe (6e). Leicester dominait ce premier quart d’heure face à une équipe d’Arsenal qui avait le plus grand mal à enchaîner les passes. Pire, l’équipe d’Emery offrait de nombreux coups-francs dangereux. Sur l’un d’eux, l’entreprenant Maddison trouvait le colosse Maguire qui voyait sa tête déviée in-extremis par Leno (20e). Seul Lacazette parvenait à répondre à la domination des Foxes (26e) mais finalement, Chilwell récompensait les siens d’une frappe déviée par Bellerin (0-1, 31e).

Özil et la rentrée d’Aubameyang font plier Leicester

Les Gunners avaient finalement besoin de cette piqûre pour enfin se mettre à jouer. Xhaka plaçait un coup-franc sous la barre que Schmeichel allait chercher (33e). Iwobi faisait aussi parcourir un frisson au gardien danois (42e) mais c’est bien Özil qui remettait tout le monde à égalité juste avant la pause (1-1, 45e). Arsenal revenait sur la pelouse gonflé à bloc et plein de confiance dans son jeu. Discret dans cette rencontre, Mkhitaryan allumait une première mèche (51e). Si Ndidi catapultait son coup de tête sur la barre (58e), les entrées d’Aubameyang et Guendouzi allaient se révéler déterminantes (61e).

Sur son deuxième ballon, le Gabonais se retrouvait à la conclusion d’un centre de Bellerin (2-1, 63e). Sur l’action suivante, il était à nouveau présent dans le dernier geste pour concrétiser une merveille de mouvement collectif (3-1, 66e). Avec ce doublé, la victoire d’Arsenal se dessinait tranquillement. Le rythme retombait un petit peu, jusqu’à ce ballon d’Iwobi pour Özil, qui voyait Lacazette seul en retrait face au but mais qui tirait en plein sur Schmeichel (78e). Il se ratait à nouveau sur cette reprise après un bon centre de son partenaire nigérian (84e). Tant pis pour le Français qui aura tout de même réalisé un bon match dans son ensemble. Arsenal est 4e au soir de cette 9e journée de Premier League, à seulement deux points des deux leaders.

FM

 

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui