Connect with us

Mercato

West Ham recale Yaya Touré pour deux raisons !

Published

on

L’international Ivoirien Yaya Touré n’a pas du tout l’intention de finir sa carrière sur une note atone. Alors qu’on croyait à sa retraite internationale après son départ contrarié de Manchester City cette saison, Yaya Touré était sur le point de rebondir du côté du West Ham. Il était sur le point en effet car le club londonien a marqué un arrêt à cause du montant fixé par l’Ivoirien et surtout à cause de son tempérament contestataire.

Yaya Touré demande un peu trop gros

Après son départ de City en mai dernier, l’on n’attendait plus revoir Yaya Touré au plus haut niveau. On l’annonçait aux Etats Unis, au Canada ou encore en Chine. Mais le milieu de terrain ivoirien sait rebondir et il était sur le point de rejoindre West Ham United, 13e de la Premier League à l’issue de la saison 2018-2019. Mais aux dernières nouvelles, les dirigeants du club de l’est de Londres auraient été refroidis par le montant exigé par l’ancien Citizen pour sa rémunération. Yaya Touré aurait demandé 115.000 euros mensuels soit 75.500.000 Francs CFA. A City, l’Ivoirien gagnait 300.000 euros (environ 196.787.000 Francs CFA). Pour West Ham, club, du bas de tableau de la Premier League, Yaya Touré un peu trop fort. Leur budget ne pourrait pas supporter une telle charge.

Une sortie qui jette le discrédit sur l’Ivoirien

Si la rémunération de Yaya Touré a refroidi les ardeurs de West Ham, son comportement les a davantage frigorifiés. En raison de ses récents déboires avec Pep Guadiorla et des propos qu’il a tenus à son encontre en juin dernier après son départ contrarié de Manchester City, Yaya Touré n’est pas le candidat idéal dans un pays où la discipline et le respect sont des valeurs cardinales. En début juin rappelons-nous, le quadruple « Ballon d’Or » africain avait insinué que le coach espagnol était un raciste : « Quand on s’aperçoit qu’il a souvent des problèmes avec des Africains, partout où il est passé, je me pose des questions ». Yaya Touré n’est pas le seul joueur à se poser des questions sur l’ex encadreur de Barcelone et du Bayern. Samuel Eto’o aussi avait abondé dans ce sens en ajoutant que Pep Guardiola n’a rien prouvé quand il était joueur.

Manuel Pellegrini à la rescousse

La dernière carte de Yaya Touré est maintenant Manuel Pellegrini, nouveau manager de West Ham. Celui-ci a coaché Yaya Touré à Manchester City de 2013 à 2016. C’est d’ailleurs après son départ à Hebel China Fortune en Chine que Pep Guardiola a débarqué à City et que les choses se sont gâtés pour l’Eléphant. Le technicien chilien voudrait avoir à ses côtés Yaya Touré à West Ham, mais lui aussi n’est pas sans savoir les réticences des responsables de son nouveau club. Ainsi, confie une source proche du dossier, Manuel Pelligrini porterait sur lui une lourde responsabilité en prenant le risque de faire entrer Yaya Touré dans ses vestiaires.
Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui