Ce que cachent les propos très graves de Jürgen Klopp envers le football africain | L’Analyse

Advertisements

Advertisements
Advertisements

 

Jürgen Klopp ne s’attendait sûrement pas à cela après une soirée tranquille et une belle victoire des Reds contre Porto (2-0). Mais en fin de match, le manager des Reds a vu revenir de manière virulente ses mots, quelques jours plus tard, où il avait qualifié la CAN 2021 de « petit tournoi ». Un journaliste n’avait en effet pas l’intention de laisser passer cette sortie.

En conférence de presse, ce dernier a en effet interpellé Klopp de manière frontale. « Bonjour Jurgen, lors de votre dernier point de presse d’avant-match, vous avez délibérément qualifié la Coupe d’Afrique des Nations de  » petit tournoi « . Je pense que c’est une insulte aux joueurs, une insulte aux fans, une insulte aux habitants du continent et je pense que vous devez des excuses au continent », a lâché le journaliste.

Jurgen Klopp, désarçonné, a immédiatement tenté de désamorcer la polémique. « Je ne voulais pas dire ça comme ça. Je n’avais aucune intention de parler de la Coupe d’Afrique des Nations comme d’un « petit tournoi » ou du continent africain comme d’un petit continent, pas du tout. Ce que je voulais dire, si vous regardez toute la conférence de presse, et vous l’auriez peut-être compris de la bonne façon si vous le vouliez, j’ai dit qu’il n’y avait pas de pause internationale avant mars maintenant. J’ai dit » oh il y a un petit tournoi en janvier  » et je ne voulais pas dire un petit tournoi, je disais juste que c’est toujours un tournoi, c’est ironique. C’est encore un tournoi, un gros. Nous perdons nos meilleurs joueurs dans ce tournoi… »

Une explication qui n’a pas totalement convaincu le journaliste. « Mais vous ne diriez pas ça en Europe, vous ne parleriez pas d’un « petit tournoi en Europe… ». Une insistance qui a fini par agacer Jurgen Klopp. « Si vous avez envie de mal me comprendre, vous pouvez le faire tout le temps », a conclu le manager des Reds.

 

L’Analyse : Ce que cachent les propos très graves de Jürgen Klopp envers le football africain

-La discrimination que vivent les joueurs africains

Tout commence après le sacre de George Weah. Depuis, le joueur africain ne gagne plus rien ême s’il est au niveau. L’exemple de Samuel Eto’o est parlant. une place sur le podium. Plus récemment on peut parler de Sadio Mané. Au regard de ses performances individuelles, en club et en sélection Sadio Mané méritait une place sur le podium en 2019. « Quand vous gagnez autant de choses comme l’a fait Sadio Mané cette année, le voir 4e du ballon d’or, moi je vous dis, c’est un scandale pur et simple », avait notamment dénoncé Habib Beye sur le plateau de Canal+. Plus récemment c’est Edouard Mendy, dont l’absence au Ballon d’Or est déjà polémique, qui a été lésé par la FIFA. Sur l’affiche du FIFA The Best, es quatre autre portiers sont présentés avec le maillot de leurs sélections nationales respectives, l’ancien Rennais n’est vêtu que d’un sous-maillot orange, sans aucun signe du maillot qu’il porte avec le Sénégal. Une légèreté qui démontre à quel point le joueur africain est mal perçu.

-Les instances dirigeantes du football mondial lèsent le continent

-L’Europe veut continuer à dominer le football

-La CAN, un petit tournoi ?

Laisser un commentaire