Journal Sports: Le clash entre Serge Aurier et Mourinho, l’équipe type africaine de la décennie !

Furieux contre José Mourinho, Serge Aurier quitte le stade lors de Tottenham-Liverpool

Une soirée à oublier pour les Spurs de Tottenham. Battus à domicile, les Londoniens ont eu à faire à une saute d’humeur de Serge Aurier. Furieux d’être remplacé à la pause lors du choc face à Liverpool par José Mourinho, le latéral ivoirien n’a pas apprécié ce choix. Il l’a manifesté en quittant le stade.

Avant de poursuivre, nous vous demandions : Combien de titres de champion d’Angleterre Cristiano Ronaldo a-t-il remporté avec Manchester United ? La bonne réponse est B (3 fois de 2007 à 2009)

Hier soir, se jouait le choc de la 20e journée de la Premier League entre Tottenham et Liverpool. Une rencontre importantissime pour se rapprocher du peloton de tête. À l’arrivée, c’est l’équipe de Jürgen Klopp qui fait une excellente opération en l’emportant 3-1. À croire que les Reds avaient coché cette rencontre dans leur agenda. En l’espace de 90 minutes, on a retrouvé le Liverpool intraitable de la saison dernière avec du jeu léché et un pressing constant. À l’image d’un Sadio Mané retrouvé également et qui a fait du mal à la paire Serge Aurier et l’inexpérimenté Rodon.

[elfsight_youtube_gallery id="7"]

D’ailleurs, l’international ivoirien en a fait les frais. Débordé sur son côté sur le premier but de la rencontre par Sadio Mané qui a servi Firmino, Serge Aurier n’a pas été reconduit après la pause. En lieu et place, José Mourinho est repassé en 4-3-3 avec l’entrée du milieu Harry Winks, l’ancien du PSG étant sacrifié par les choix du Portugais. Et ça, Aurier n’aurait pas du tout apprécié.

D’après les informations du Daily Mail, la pilule n’est pas passée auprès du latéral ivoirien. Vexé par la décision de l’entraîneur portugais, Serge Aurier l’a fait savoir. Le ton serait sérieusement monté à la pause de ce choc. Le média anglais révèle que l’ancien toulousain a quitté le stade dans la foulée, furieux de ne pas disputer la seconde période.

Interrogé sur l’ambiance dans le vestiaire à la pause, José Mourinho a concédé qu’elle était révélatrice d’une grande envie de gagner. « L’humeur était celle d’une équipe qui a du mal à accepter le fait qu’elle perd. C’est difficile d’accepter la manière dont on a pris ce but, qui est une réplique de leur occasion dans la première minute. Donc l’état d’esprit était celui de joueurs mécontents », a-t-il expliqué en conférence de presse.

Quoi qu’il en soit, les choix du lusitanien ne sont pas avérés payants puisqu’en seconde période Liverpool a appuyé sur l’accélérateur pour couler Tottenham grâce à des buts de Trent Alexander-Anold et Sadio Mané.

Laisser un commentaire