Mais où est passé Michael Ballack, l’Allemand à la frappe supersonique ?

Le monde du football a quitté Michael Ballack un soir de juin 2013. Ce jour-là, la légende allemande a bouclé la boucle à l’occasion d’un match de charité pour sa dernière. Depuis, l’ancien joueur de Chelsea et du Bayern Munich a peu à peu disparu de l’horizon. Voici ce qu’est devenue la légende allemande depuis qu’elle a raccroché les crampons ?

Milieu de terrain de talent et figure emblématique de la Mannshaft, Michael Ballack fait partie des joueurs marquants des années 2000. Le milieu allemand entame sa carrière professionnelle dans le modeste club de Chemnistzer.

Son habileté balle au pied et son ambidextrie font rapidement parler. 49 matches et 10 buts plus tard, le natif de Görlitz s’engage en faveur de Klaiserslautern. Même s’il n’y dispute qu’une poignée de rencontres, le choix s’avère payant puisqu’il remporte le titre de champion lors de sa première saison dans l’élite. Tout roule alors pour Ballack, qui rejoint le Bayer Leverkusen.

L’Allemand prend une nouvelle dimension et s’impose comme l’un des leaders de son équipe. Il atteint même la finale de la Ligue des champions perdue en 2002 face au Real Madrid. Son premier gros couac.

Voulant un challenge plus ambitieux, il poursuit sa carrière du côté du Bayern Munich. Une aventure de quatre saisons, couronnée de succès. Seule ombre au tableau là aussi, la Ligue des champions manque au palmarès.

Enfin, celui que l’on surnommait le « Petit empereur » va connaitre un parcours mitigé en Angleterre à Chelsea avant de clore le chapitre au Bayer Leverkusen.

En sélection nationale, il a été l’un des maillons essentiels de la Mannshaft où il aura cumulé 98 sélections pour un total impressionnant de 42 buts. Son bilan en équipe nationale restera tout de même assez mitigé avec deux finales perdues (Euro 2008 et Coupe du monde 2002). Comme pour la Ligue des champions, l’ancien bavarois devra également se contenter d’une place de vice-champion du monde en 2002 avec l’Allemagne.

Récemment, des rumeurs (fondées ou calomnieuses) l’ont annoncé ruiné. Ce qui est sûr c’est que l’ancien joueur se remet d’une opération pour une ablation d’une tumeur bénigne à la moelle épinière.

Aujourd’hui retiré des terrains, le vice-champion du monde vit paisiblement et discrètement sa retraite sans que l’on sache s’il a des projets pour le futur en liaison avec le monde du football.

En dehors de cela, Ballack a travaillé pour diverses entreprises à travers des contrats publicitaires pour diverses marques, entre autres Adidas, McDonald’s, Samsung, Sony, Pepsi … Son maillot flanqué du numéro 13 a été utilisé dans le but de promouvoir plusieurs campagnes.

Entre 2012 et 2016, l’ancien milieu officiait à la télévision américaine ESPN en qualité de commentateur lors de plusieurs rencontres de l’Euro 2012 et du Mondial 2014. Il reste aussi engagé à travers sa fondation qui vient en aide aux personnes victimes d’AVC.

En tout cas, Ballack sera toujours vu comme un incroyable joueur qui n’aura jamais su exploiter à fond son talent, mais sa carrière est restée dans les annales. C’est surtout ce que l’on retiendra.

Laisser un commentaire