Mais qui est Nuno Mendes, la nouvelle pépite talentueuse parisienne qui coûte près de 50M€ ?

 

Le PSG a parachevé son mercato XXL en alignant une grosse somme pour s’offrir son latéral gauche : un prêt payant de 7 millions d’euros auquel se greffe une clause d’achat « obligatoire » de 40 millions d’euros pour Nuno Mendes. Seuls cinq latéraux ont coûté plus chers dans l’histoire du football : João Cancelo (65M€), Benjamin Mendy (57.5M€) Aaron Wan-Bissaka (55M€), Kyle Walker (52.7M€) et son nouveau coéquipier Achraf Hakimi (60M€). Seul Bruno Fernandes a rapporté plus au Sporting (63M€). La somme peut sembler énorme pour le Portugais de 19 ans qui ne compte que 47 matches avec l’équipe première des Leões et 5 sélections en A. Mais Nuno Mendes est une météorite, une étoile naissante, une fusée.
Mais qui est le jeune latéral gauche pour lequel le Paris SG va débourser près de 50 millions d’euros ?

L’histoire footballistique de Nuno Mendes débute au FC Despertar, club de Casal de Cambra, au nord de Lisbonne. A l’âge de 10 ans, cet ailier est repéré par les géants du coin. Le Benfica et le Sporting le mettent à l’essai et il choisit le Lion, pour la qualité de sa formation. A 14 piges, il intègre l’Academia qui a fait éclore Figo et Cristiano, deux Ballons d’Or. Un an plus tard, il est replacé latéral. Et il grimpe les échelons. A 17 ans, Marcel Keizer l’intègre au stage de présaison de l’équipe première en Suisse. C’est alors qu’un certain Bruno Fernandes s’amourache de ce gamin et le prend sous son aile. « Travaille, ne baisse pas la tête », lui martèle-t-il. Mendes retrouve les U23 et cravache pour atteindre son rêve. En mars 2020, Rúben Amorim est nommé entraîneur du Sporting. C’est lui qui va le lancer dans le grand bain. Le 12 juin 2020, Mendes entre en jeu face à Paços de Ferreira. Une semaine plus tard, il est titulaire contre Tondela et devient le plus jeune joueur du club à débuter un match depuis… Cristiano Ronaldo. Le lendemain, le jour de ses 18 ans, ses dirigeants lui offrent un nouveau contrat annexé d’une clause libératoire de 45 millions d’euros. Six mois plus tard, elle passera à 70 millions. Car entretemps, Nuno Mendes a tout explosé dans son couloir.

Pur gaucher, le néo-Parisien a une patte gauche fiable à 100%. Il possède une superbe qualité de centres, mais aussi de passes. On peut aussi lui ajouter sa belle vision du jeu qui lui permet de trouver les attaquants en profondeur ou entre les lignes. Ce rôle de piston lui allait à la perfection puisqu’il a pu apporter énormément offensivement. Ses qualités de dribbles, de percussions et d’appuis sont clairement un plus pour l’attaque parisienne. Même défensivement, Mendes s’en sort plutôt bien et répond présent, notamment dans les duels et dans les récupérations. Défensivement aussi, il peut encore s’améliorer mais sa vitesse et son physique lui permettent aussi de faire des retours décisifs. Enfin, il pourrait avoir quelques petits pépins physiques, la faute à une énorme débauche d’énergie, mais le jeune revient de loin puisqu’il s’est fait les croisés quand il avait 16 ans !
Le Real Madrid est l’un des premiers à le draguer. Liverpool, Manchester United, Manchester City, Juventus, Barça, Milan, Naples (entre autres) vont suivre. En octobre 2020, il inscrit son seul but en pro. Un golaço face au Portimonense (matez la vidéo) qui en fait le troisième plus jeune buteur du Sporting au XXIe siècle derrière Quaresma et… Cristiano Ronaldo.

Laisser un commentaire