Mbappé déjà désigné Ballon d’Or 2021… Neymar sous le coup d’une suspension par l’UEFA – JDS

Bonsoir à tous nos abonnés connectés partout en Afrique et le reste du monde, bienvenue dans l’édition du soir d’Afriquesports !

FIFA: Gianni Infantino poursuit sa tournée africaine au Sénégal

Débutons-la au Sénégal où le boss de la Fédération internationale de football association (FIFA), Gianni Infantino est arrivé mercredi à Dakar. Un séjour qui entre dans le cadre d’une traditionnelle tournée hivernale qu’il effectue depuis qu’il est à la tête de l’instance faîtière du football. Après donc la Mauritanie, le patron de la FIFA s’est rendu au Sénégal où il a notamment rencontré le président sénégalais Macky Sall.

La visite d’Infantino à Dakar a un rôle précis, celui de discuter avec Macky Sall de l’importance de son pays dans le développement du football mondial. Puisque les Lions sont redevenues depuis quelques temps une référence sur le continent.

Depuis quelques années, le Sénégal est revenu au-devant de la scène sur le plan footballistique. Entre une nouvelle politique de formation et les belles performances des sélections nationales, le pays donne une nouvelle dynamique à l’un des sports les plus populaires au pays de la teranga.

Notons qu’après cette visite, Infantino doit se rendre à Kigali, au Rwanda et à Brazzaville, au Congo. Au programme, inaugurations de bureaux régionaux de la FIFA dans ces deux autres capitales africaines…

Bayern Munich: ça se complique pour Bouna Sarr

Du côté de Munich, Bouna Sarr commence à interroger. Arrivé en Bavière l’été dernier en provenance de l’OM, un peu à la surprise générale, le joueur polyvalent peine à se faire une place dans le club champion d’Europe en titre..
Avec dix rencontres disputées cette saison, dont huit titularisations et seulement quatre apparitions en Bundesliga, Bouna Sarr avait une chance à saisir lundi dernier contre Bielefeld en championnat. Le coach Hansi Flick a en effet décidé de mettre au repos quelques éléments, dont Joshua Kimmich et Benjamin Pavard, et a donc titularisé l’ancien Messin, soit pour la première fois depuis le 7 novembre dernier. L’équipe adverse a créé la surprise puisqu’après avoir mené quasiment tout le match, ils ont réussi à remporter un joli point, sur un score fleuve (3-3). Sur le premier et le troisième but, il n’a pas vraiment fait bonne figure relate Kicker ce jeudi matin. Il « a révélé des déficits majeurs dans le jeu de position et s’est laissé dépasser », écrit le média allemand ajoutant que son remplacement, à l’heure de jeu, par Joshua Kimmich, a permis au Bayern Munich de sauver ce qui pouvait l’être et donc d’arracher un point bien mérité au terme d’une rencontre où il a couru longtemps après le score.

« Pour le moment, on peut dire que Sarr ne représente pas le niveau du Bayern », écrit le journal allemand, détaillant la moyenne de ses notes. Dans la suite de son article, Kicker s’interroge sur les raisons de ce transfert (estimé à 10 M€) et sur la longueur du contrat du joueur (4 années). Mais, en même temps, cela laisse le temps à Bouna Sarr de montrer ce qu’il vaut…

PSG: Papin voit Mbappé remporter le Ballon d’or en 2021

En France, les éloges se poursuivent pour Kylian Mbappé, auteur, a-t-on besoin de le rappeler, d’une énorme prestation à Barcelone mardi. Et cette fois, ces éloges proviennent de l’un des rares français à avoir soulevé le ballon d’or, Jean-Pierre Papin.

[elfsight_youtube_gallery id="7"]

S’il a les qualités pour devenir l’un des meilleurs joueurs de l’histoire, le champion du Monde 2018 réussira-t-il à décrocher un Ballon d’or dès cette saison ? A cette question, il semblerait que Jean-Pierre Papin, vainqueur de cette récompense en 1991, détient la réponse. «Ses qualités ne se discutent pas tellement elles sont élevées. Il faut que Kylian marque régulièrement des buts et qu’une fois de temps en temps, il fasse un coup d’éclat comme à Barcelone. Le seul problème, c’est qu’on va lui demander tout le temps la même performance qu’au Camp Nou. Il a mis la barre tellement haut qu’on aura à chaque fois la même exigence avec lui, mais ceux qui ont joué au football savent que ce n’est pas possible. Il a juste besoin d’être régulier et il ne sera pas loin cette année de le remporter. Oui, je le vois bien Ballon d’or en 2021 » a déclaré JPP au journal Le Parisien.

Rappelons que Papin est l’un des meilleurs attaquants de l’histoire du football français et aura notamment marqué de son empreinte son passage à l’Olympique de Marseille.

PSG: Neymar sous le coup d’une suspension par l’UEFA !

On reste au PSG où le cas Neymar risque de faire parler au niveau de l’UEFA. Un post sur les réseaux sociaux – précisément Twitter – pourrait valoir une sanction contre la star brésilienne si l’on se fie à la version rapportée par le Daily Mail.

Devant sa télévision mardi soir pour suivre Barça-PSG, Neymar, blessé à l’adducteur droit, espère revenir très prochainement et pourquoi pas dès le match retour contre le Barça dans trois semaines. Cependant, il risque bien de rater ce match et pas à cause d’une énième blessure. Très agacé par les décisions arbitrales notamment le penalty sifflé en faveur des Espagnols, l’ancien du Barça a lâché sur Twitter, « piada esse pênalti » (comprendre : « une blague ce pénalty ») accompagné de plusieurs émojis.

Alors que la publication a par la suite disparu du fil d’actualité de la star auriverde, le média britannique indique que l’UEFA pourrait sévir, évoquant même une potentielle suspension de deux matches. Si la suspension se confirme, il s’agira de la deuxième du genre en C1 après celle de 2019 au sortir du match contre Manchester United.

Toutefois selon Thierry Granturco, l’avocat spécialisé dans le droit du sport, si ce tweet peut théoriquement lui valoir 2 matches de suspension par l’UEFA, il ne croit pas un instant que cela soit appliqué en pratique. Les supporters parisiens retiennent leur souffle…

Tottenham: Les Spurs fixent le prix d’Harry Kane

Et puis en Angeterre, le club londonien de Tottenham ne devrait plus garder son attaquant vedette Harry Kane. D’ailleurs, c’est le patron des Spurs himself Daniel Levy qui a fixé son prix. A en croire les informations du Daily Mail, Tottenham va demander 150 millions de livres, soit près de 173 millions d’euros pour quiconque souhaiterait s’attacher les services de l’attaquant anglais. Et des candidats, il n’en manque pas, poursuit le tabloïd britannique.
Les deux clubs de Manchester, City et United, sont à l’affût pour le récupérer. Les Skyblues vont voir Kun Agüero s’en aller tandis que les Red Devils, eux, comptent sur un Cavani vieillissant (34 ans) et plus vraiment sur un Anthony Martial dont la saison dernière ne semble finalement qu’un éclair dans sa jeune carrière. Il faudra néanmoins sortir un sacré paquet d’argent !

C’est la fin du journal du soir d’Afriquesports, merci de l’avoir suivi, on se donne rendez vous demain pour une nouvelle édition. En attendant, continuez à vous connecter sur la chaîne pour ne rien manquer de l’actualité sportive. Pour cela, il vous suffit de vous abonner en activant la petite cloche !

Laisser un commentaire