NOUVEAU POUR SITE 35 1
dans ,

Coupe du monde 2022 : La déception de Tawamba après l’exploit des Lions Indomptables

Par

le


Le 29 mars 2022 restera gravé dans les mémoires des Camerounais comme un jour historique pour le football national.

Les Lions Indomptables ont réalisé un exploit retentissant en éliminant l’Algérie et en se qualifiant pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. Cependant, derrière cette euphorie collective se cache une déception personnelle : celle de Léandre Tawamba, l’un des artisans de cette qualification (entré à la mi-temps au barrage aller et titulaire au retour), mais finalement écarté de la sélection pour le Mondial.

La Coupe du monde est le rêve ultime de tout footballeur. Pour beaucoup, y participer représente l’aboutissement d’années de travail acharné et de sacrifices. Léandre Tawamba, attaquant des Lions Indomptables, a touché ce rêve du bout des doigts sans pouvoir l’atteindre, et la déception de ne pas avoir été sélectionné est forcément à la hauteur des espérances suscitées.

Coupe du monde 2022 : La déception de Tawamba après l'exploit des Lions Indomptables

Lors d’un récent entretien avec Alexandre Song sur la chaîne nationale, Tawamba est revenu sur cet épisode difficile de sa carrière. “On qualifie le Cameroun pour la Coupe du monde au Qatar. Et après survient le coup dur de la liste définitive pour la compétition. À ce moment, je me dis que je suis camerounais. Il y a des soldats qui meurent en guerre pour le Cameroun. Si je ne suis pas sélectionné pour participer à la Coupe du monde même si c’est un rêve de tout footballeur. Je suis resté camerounais. J’ai supporté l’équipe pendant la compétition.”

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Même s’il a tâché de faire bonne figure, cette non-sélection a eu des conséquences significatives sur la carrière de l’attaquant, qui empilait à l’époque les pions avec Al-Taawoun en Arabie Saoudite. “Après cette déception, j’ai connu beaucoup de moments difficiles. Mes performances ont chuté. Ma carrière a pris un gros coup,” a-t-il déploré.

Malgré cette période sombre, le champion de Serbie 2017 (vice-champion 2018) a réussi à rebondir en club. Il a rejoint l’été dernier Al-Okhdoud Club en Saudi Pro League, où il a contribué au maintien de l’équipe en première division, malgré un rendement bien en deçà de ses standards habituels (5 buts et 3 passes décisives en 29 matchs de D1).

Aujourd’hui, après avoir surmonté cette épreuve, Tawamba n’exclut pas un retour en sélection, et serait prêt à répondre à l’appel de son pays si l’occasion se présentait à nouveau. À 34 ans, un come-back est toutefois peu probable pour le natif de Yaoundé, qui devrait malheureusement pour lui voir son compteur bloqué à 8 petites capes et sans le moindre but.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *