pour site 1
dans

CAN 2023 : « Cela aurait été un rêve », Salomon Kalou envie les jeunes Eléphants de la Côte d’Ivoire

Par

le


Salomon Kalou a avoué que la Côte d’Ivoire est heureuse d’accueillir l’Afrique l’année prochaine pour la CAN 2023.

A peine 30 jours avant le coup d’envoi de la CAN 2023, l’attaquant d’Arta Solar7 s’est entretenu avec CAFOnline à l’orée de la très attendue Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies CAF Côte d’Ivoire 2023, qui se tiendra du 13 janvier au 11 février de l’année prochaine. Occasion pour la légende des Eléphants d’opiner sur la compétition d’organise son pays.

« La Côte d’Ivoire est un pays de football. Il y a eu de nombreuses légendes comme Didier Drogba, Yaya Touré et Gervinho, des joueurs qui ont égayé les couleurs de ce pays au fil des années. Organiser cette CAN est très important pour nous. La dernière fois que nous avons organisé ce concours, c’était en 1984″, a d’abord lâché Salomon Kalou.

Il y a eu de nombreuses légendes comme Didier Drogba, Yaya Touré et Gervinho, des joueurs qui ont égayé les couleurs de ce pays au fil des années.

« Cela fait 40 ans que la Côte d’Ivoire accueille la CAN, ce qui est une éternité pour un pays amoureux du football comme la Côte d’Ivoire. Il y a beaucoup de passion derrière cet événement. Je tiens à remercier Son Excellence Alassane Ouattara, Président de la République, pour le développement des infrastructures. (…) Pour moi, cela aurait été un rêve ( de jouer cette CAN à la maison) ! Je voulais prendre la place de mes jeunes frères. J’ai la chair de poule rien que de penser à porter le maillot orange, à jouer devant mes compatriotes et à les entendre m’encourager. », ajoute Salomon Kalou.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Je suis là pour encourager les enfants et leur donner la force dont ils ont besoin. En tant que supporter, j’aimerais profiter de ce merveilleux moment et profiter de la fusion de différentes cultures. La Côte d’Ivoire est dans le groupe A avec la Guinée-Bissau, la Guinée équatoriale et le Nigeria. »

En tant que supporter, j'aimerais profiter de ce merveilleux moment et profiter de la fusion de différentes cultures.

« Tout d’abord, ce groupe est composé de très bonnes équipes, et le Nigeria en particulier est une équipe très dangereuse. Les Super Eagles montrent un gros potentiel dans n’importe quelle CAN. La Guinée équatoriale a bien performé lors du dernier tournoi et la Guinée-Bissau pourrait surprendre le groupe. Nous devons respecter toutes les équipes. Et surtout, il faut bien démarrer le tournoi en remportant notre premier match. Parce que c’est là que tout commence », a t-il ajouté.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *