nouveau format pour site bi 85 1
dans , ,

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset poussé vers la sortie après la défaite Côte d’Ivoire

Par

le


Le 22 janvier 2024 a marqué un jour sombre pour l’équipe de football de la Côte d’Ivoire, qui a subi une défaite humiliante face à la Guinée équatoriale.

L’équipe équato-guinéenne a infligé une lourde défaite aux Ivoiriens avec un score sans appel de 4-0. Cette déroute a immédiatement déclenché un torrent de réactions.

Des manifestations devant le stade aux protestations sur les réseaux sociaux, les supporters ivoiriens ont clairement exprimé leur refus d’accepter cette défaite sans réagir. Beaucoup se sont empressés de désigner les responsables de cette contre-performance.

Le Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) et l’entraîneur Jean-Louis Gasset ont rapidement été pointés du doigt.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Une pétition demandant le départ de Gasset a même été lancée en ligne, réclamant la démission des deux hommes de leurs fonctions.

Bien que de nombreuses pétitions circulent sur Internet sans aboutir, celle-ci a attiré notre attention en rassemblant rapidement un nombre significatif de signatures. Moins de 48 heures après la défaite, elle comptait déjà plus de 42 000 signatures.

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset poussé vers la sortie après la défaite Côte d'Ivoire

Mieux encore, le célèbre twitto ivoirien, Lucas Varan, s’est amusé de la situation.

« La pétition exigeant la démission du président de la Fédération de football a obtenu plus de 30 000 signatures en moins de 5 heures », avait-il tweeté.

Pendant ce temps, les supporters ivoiriens gardent espoir en calculant les différentes possibilités de qualification. La Côte d’Ivoire n’est pas encore hors course : une victoire du Maroc dans son dernier match pourrait qualifier les Éléphants. Une autre combinaison, bien que plus improbable, verrait le Mali gagner et l’Afrique du Sud ne pas perdre. Ainsi, le destin de la Côte d’Ivoire ne repose plus uniquement entre ses propres mains.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *