NOUVEAU POUR SITE 2024 06 09T160305.326
dans

Guinée : Une grosse polémique éclate après la victoire contre l’Algérie

Par

le


La Guinée a réussi un joli coup en s’imposant en Algérie (1-2) jeudi lors de la 3e journée des éliminatoires du Mondial 2026.

Le Syli National occupe désormais la deuxième place du groupe G, juste derrière les Fennecs, qui possèdent également 6 points mais une meilleure différence de buts. Ce résultat, acquis grâce aux réalisations de Morlaye Sylla et d’Aguibou Camara, est prometteur avant la 4e journée ce lundi face au Mozambique, 4e avec le même nombre de points. Cependant, la sérénité et l’euphorie n’ont pas duré longtemps après le succès face aux Algériens.

Guinée : Une grosse polémique éclate après la défaite contre l'Algérie

Comme l’informe le média Espace Foot Guinée, les joueurs du Syli National ont refusé de s’entraîner samedi. Mécontents des primes de regroupement et de victoire face à l’Algérie, les footballeurs guinéens ont ainsi boycotté l’entraînement du jour. Un problème qui n’est malheureusement pas nouveau en Guinée.

Tout est bien qui finit bien !

La situation chaotique n’aura toutefois pas duré longtemps. Les Guinéens ont finalement reçu les primes de regroupement et de victoire à l’extérieur payées par l’État samedi. Chaque joueur a ainsi perçu les 6000 dollars prévus. Cependant, il est regrettable de constater que les joueurs aient dû se mettre en grève pour recevoir leurs dus. Ce problème est malheureusement encore trop fréquent dans le football africain.

[totalpoll id= »794558″]

Commentaires

2 réponses à “Guinée : Une grosse polémique éclate après la victoire contre l’Algérie”

  1. Avatar de Onivogui Pascal
    Onivogui Pascal

    C’est un phénomène récurrent dans notre pays.
    Il faut cesser celà,ça n’encourage pas les joueurs surtout ceux qui acceptent de venir mouiller les couleurs nationales.

  2. Avatar de Samba simbala
    Samba simbala

    De toute façon prime ou pas ils ont ridiculiser l’équipe de

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *