dans

« Je suis quelqu’un d’humain et… », Aubameyang s’explique après ses célébrations face à l’Ajax

Par

le


Auteur d’un triplé historique face à l’Ajax Amsterdam ce jeudi en Ligue Europa, Pierre-Emerick s’est retenu lors de ces célébrations. Critiqué depuis son arrivée, l’attaquant Gabonais a profité de ce match pour faire taire les détracteurs.

Un triplé historique pour une victoire arrachée sur le fil, Pierre-Emerick Aubameyang a fait le show ce jeudi sans forcément montrer sa joie en raison des dernières semaines compliquées qu’il a vécu. Héros jeudi lors de la rencontre de Ligue Europa entre l’OM et l’Ajax Amsterdam (4-3), l’attaquant international Gabonais a montré une attitude plutôt déconcertante sur la pelouse du Vélodrome. Connu pour ses célébrations extrêmes, l’ancien de Chelsea s’est énormément retenu.

Sur l’ouverture du score à la 9e minute sur pénalty, il n’a montré aucune effusion de joie. Plus étonnant encore: juste après son retourné au retour des vestiaires (3-2, 48e), un petit bijou qui aurait pu être fêté, mais il s’est contenté d’un regard noir puis d’un doigt pointé vers le ciel. Il a donc fallu attendre le but de la victoire sur pénalty dans le temps additionnel pour avoir droit à une joie plus démonstrative, avec son traditionnel salto en guise de célébration.

Aubameyang explique son attitude

Alors comment expliquer un tel comportement au milieu de cette soirée enivrante? A micro de RMC, l’ancien Gunner est revenu sur son attitude durant le match.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Ma célébration? Je suis quelqu’un d’humain et il faut rester humble dans ces moments-là », a simplement commenté, celui, qui a pourtant subi de vives critiques ces derniers jours.

« Un triplé qui lance mon aventure à l’OM? J’espère. Je ne peux qu’être content. Quand on marque, on est content en tant qu’attaquant », a conclu le principal intéressé. Le triplé inscrit ce soir devant un Vélodrome en fusion devrait en tout cas lui donner un peu de répit.

Aubameyang sous le feu de vives critiques

Aubameyang

S’il brille de mille feux sur la scène européenne, Pierre-Emerick Aubameyang connait un début d’aventure catastrophique avec l’Olympique de Marseille. En Ligue 1, l’attaquant Gabonais déçoit énormément et n’a pour le moment marqué qu’un petit but en championnat. C’était lors de la victoire de l’Olympique de Marseille face au Havre (3-0). Ce jour, le club Phocéen avait marqué deux autres buts, par l’intermédiaire de Ismaïla Sarr et un CSC de Arouna Sangante.

En raison de son début de saison cauchemardesque, Pierre-Emerick Aubameyang est énormément critiqué, par les observateurs et même les supporters.

Lors de l’émission “Stephen Time” diffusée sur RMC, le leader des South Winners, Rachid Zeroual a sévèrement critiqué l’ancien des Gunners.

“On ne peut pas être patient avec Aubameyang, ce n’est pas possible. C’est le Club Med, il est venu en retraite. Avec lui, l’OM c’est l’Ehpad. Il s’est trompé de club. Il était bien en Angleterre, il fallait qu’il y reste. On voulait jouer le haut du tableau. Je ne vois pas ce qu’il est venu faire chez nous”, a-t-il confié sur l’antenne de RMC.

Selon le leader des South Winners, les chances de voir Aubameyang montrer un autre visage lors de la seconde partie de saison sont extrêmement minces. “Ne vous attendez pas à un miracle. Je ne demande pas qu’il soit sifflé, ce n’est pas de sa faute… Il a sauté sur l’occasion. Mais on n’a pas signé Cristiano Ronaldo. Je m’en fous de son contrat, mais si de lui-même, il est honnête, il laisse sa place à un jeune plus performant”, a-t-il poursuivi.

Sifflé jeudi lors de son entrée sur la pelouse du Vélodrome avant la rencontre face à l’Ajax Amsterdam, Pierre-Emerick Aubameyang aura l’occasion d’envoyer un nouveau message fort à ses supporters dimanche. En effet, l’Olympique de Marseille reçoit le Stade Rennais, à l’occasion de la 14e journée de Ligue 1. Actuel 12e au classement, l’OM a plus que jamais besoin d’une victoire, pour remonter.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *