Les 10 joueurs qui auraient pu jouer pour une sélection africaine

Par

38 4

L’un des problèmes les plus sérieux pour un footballeur d’origines différentes, demeure le choix de la sélection pour laquelle il devra défendre les couleurs. Dotée d’innombrables talents, on ne le dira jamais assez, l’Afrique aurait pu être mieux représentée si certains joueurs avaient choisi de porter les couleurs du continent. De Romelu Lukaku, en passant par Ngolo Kanté ou encore Kylian Mbappé, voici le top 10 des joueurs qui auraient pu jouer pour une sélection africaine.

10 – David Alaba

image 837

En 10ème position parmi les joueurs qui auraient pu jouer pour une sélection africaine, on retrouve le très polyvalent David Alaba. Né à Vienne, en Autriche, d’un père nigérian et d’une mère philippine, le joueur du Bayern Munich aurait bien porter les couleurs des Super eagles. Alors, qu’est-ce-qu’il s’est passé? Alaba a avoué qu’il avait l’intention de rejoindre une petite ligue nigériane, mais il a été refusé par les managers qui soutiennent les joueurs autochtones.

9 – Dele Alli

Dele Alli pour une sélection africaine

Un autre joueur qui pouvait jouer pour le Nigéria est Dele Alli. Né à Milton Keynes en Angleterre d’un père nigérian et d’une mère anglaise, Bamidele Jermaine Alli, de son vrai nom, a choisi la sélection des Three Lions, ce dernier s’étant empressé de l’inscrire. Un choix qui s’explique aussi par le fait que Dele Alli a été abandonné par son père. De plus, depuis 2016, Dele choisit de ne pas mettre le nom « Alli » sur son maillot parce qu’il n’aime pas son nom de famille.

8 – Nabil Fekir

image 839

Né à Lyon de parents algériens, Nabil Fekir a longtemps rebondi entre les Fennecs et les Bleus. Finalement, il est appelé en sélection française par Didier Deschamps en mars 2015. Quelques mois plus tard, il était l’un des 23 champions du monde en bleu lors de la Coupe du monde en Russie en 2018. Nabil Fekir, est connu pour son habileté avec le ballon, son équilibre et sa capacité lui permettant d’encaisser de nombreux duels. L’Algérie ne perd pas grand chose, puisque ce style se voit chez Riyad Mahrez.

7 – Ngolo Kanté

Kanté pour une sélection africaine

Ngolo Kanté est né à Paris de parents maliens. Jusqu’en 2016, il n’a joué pour aucun pays jusqu’au 17 mars de la même année, lorsque Didier Deschamps l’a appelé pour défendre les couleurs de la France lors de deux matchs amicaux, contre la Russie et les Pays-Bas. Ce n’est que face à la sélection néerlandaise qu’il a fait ses premiers pas en bleu. Finaliste de l’Euro 2016, il remporte le titre de champion du monde deux ans plus tard.

6 – Sami Khedira

image 841

Né à Stuttgart d’un père tunisien et d’une mère allemande, Sami Khedira a deux nationalités. Le joueur avait la possibilité de jouer pour la sélection africaine. Mais rapidement, il annonce la couleur lui qui était à la tête de la sélection des espoirs allemands lors du Championnat d’Europe remporté en 2009. Invitée à participer à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, Khedira a finalement remporté le trophée tant convoité en 2014 au Brésil.

5 – Romelu Lukaku

Lukaku pour une sélection africaine

Né à Anvers, en Belgique, de parents belgo-congolais, Romelu Lukaku est le fils de l’ancien footballeur Roger Lukaku, qui a joué pour la République démocratique du Congo, alors connue sous le nom de Zaïre. Mais rapidement, Romelu est appelé en sélection belge, dès l’âge de 16 ans et enchaînera avec les Diables rouges. Son frère Jordan a également choisi la Belgique après avoir été convoqué pour le match contre le Cameroun. Des décisions qui seraient influencées par Lukaku père qui pousseraient ses gosses à ne pas faire le même choix que lui.

4 – Kylian Mbappé

Mbappé pour une sélection africaine

L’actuel capitaine de l’équipe de France, Kylian Mbappé, avait le choix entre trois options : Camerounais, de par son père, Algérien grâce à sa mère et Français, du territoire où il est né. Ses parents lui ont laissé le choix. L’actuel joueur du Paris Saint-Germain a opté pour l’option française où il a réussi à remporter la Coupe du monde 2018 et finaliste à la Coupe du Monde 2022.

3 – Nani

image 844

Nani est né à Amadora, au Portugal, d’immigrants cap-verdiens. Luís Carlos Almeida da Cunha plus connu sous le nom de Nani, aurait pu porter les couleurs des Requins Bleus. L’ailier moderne est pur, il allie style et rapidité d’exécution. Souvent comparé à son compatriote Cristiano Ronaldo qui a joué avec lui à Manchester United, le Portugais pouvait être d’un grand soutien pour l’option capverdienne. La sélection a montré de belles choses ces dernières années.

2 – Paul Pogba

Pogba pour une sélection africaine

Le milieu de terrain de la Juventus aurait pu être la star du Syli national s’il avait choisi de porter ses couleurs. Malheureusement, Paul Labilé Pogba a préféré les Bleus avec qui il a disputé quasiment tous les matchs de jeunes. De ce fait, il lui est difficile de jouer pour l’équipe nationale de Guinée. La sélection qui est le pays de ses parents. Quelques années plus tard, Paul Pogba devient champion du monde en 2018. La Guinée a cependant réussi à recruter deux autres frères Pogba : Florentin et Mathias qui, contrairement à Paul, sont nés à Conakry.

1 – Samuel Umtiti

Umtiti pour une sélection africaine

Né à Yaoundé au Cameroun, Samuel Umtiti arrive en France à l’âge de 2 ans. Il commence à jouer au football à l’âge de cinq ans. Les activités depuis l’enfance de l’ancien défenseur du FC Barcelone l’ont amené à être sélectionné dans toutes les catégories, des 17 ans aux espoirs. Samuel Umtiti est le leader de cet âge d’or. Champion du monde des moins de 20 ans en 2013 dont il fut le vice-capitaine. Comme Fekir, Kanté, Mbappé et Pogba, le choix de rejoindre les Bleus s’est avéré payant puisqu’il a été champion du monde en 2018.

Qui remportera le Ballon d’or en premier entre Haaland et Mbappé?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *