«La CAF me doit 35000f», une scène irréelle au Cameroun fait halluciner les fans

Advertisements

 

 

 

C’est la Coupe d’Afrique des Nations la plus anecdotique.  Après le scandale arbitral pendant le choc Mali-Tunisie en phase groupe, le scandale Covid, des pelouses, débordement mortel, un autre fait tout de même honteux s’est produit ce vendredi soir au Cameroun. Selon plusieurs journalistes présents pour la conférence de presse à la veille du choc Brukina Faso-Tunisie, un fait inhabituel s’est produit.

Advertisements

«Quelques secondes avant la conférence de presse du match Tunisie-Burkina Faso, un homme est monté sur la scène et a pris les micros et les câbles avant de s’enfuir. Après enquête, on a appris que cet homme était la propriétaire du matériel et qu’il avait décidé de tout récupérer car le comité d’organisation de la CAN lui avait loué son matériel mais ne l’avait toujours pas payé», pouvait-on lire sur une plateforme digitale.

Le très crédible journaliste Ablam Gnamesso, témoin de la scène affirme sur son compte twitter que la conférence de presse s’est même déroulée sans microphone. Car, l’intéressé aurait réclamé à la Confédération Africaine de football, une somme 35.000f, environ 53 euros.

«La Conférence de presse d’avant match de la Tunisie face au Burkina s’est déroulée sans microphone à cause d’un souci de paiement au prestataire privé chargé de sonoriser la salle. Il réclamerait 35 000 F et a fait irruption dans la salle, débranché le matériel. La Conf’ Presse a finalement eu lieu avec un seul micro que sélectionneur, joueur ont partagé ensemble.», a-t-il posté.

Publicité
Advertisements

One thought on “«La CAF me doit 35000f», une scène irréelle au Cameroun fait halluciner les fans

Laisser un commentaire