nouveau format pour site bi 2024 01 31T162939.656
dans , , ,

CAN 2023 : Les clubs européens se bousculent pour 6 joueurs africains en Côte d’ivoire

Par

le


Les clubs de football européens ont été attentifs aux performances des joueurs lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 (CAN), un tournoi où des talents méconnus ont souvent brillé.

Plusieurs joueurs ont su attirer l’attention des recruteurs avec des prestations remarquables lors de ce tournoi surprenant et divertissant en Côte d’Ivoire.

Alors que le tournoi avance dans sa phase à élimination directe, Afrique Sports a identifié six joueurs prometteurs susceptibles d’être recrutés par de grands clubs européens.

Parmi eux, quatre n’ont pas encore joué dans l’un des cinq championnats majeurs d’Europe. Avec trois joueurs de 22 ans ou moins et la fermeture imminente du marché des transferts, ces talents pourraient bientôt faire l’objet d’offres concrètes.

[totalpoll id= »794558″]

Lamine Camara (Metz et Sénégal, milieu de terrain)

Lamine Camara (Metz et Sénégal, milieu de terrain)

Élu Jeune footballeur de l’année en Afrique en décembre, Camara, 20 ans, a brillé lors de la victoire 3-0 du Sénégal contre la Gambie, marquant deux buts et étant désigné homme du match. Ce n’est pas la première fois qu’il marque deux fois dans un match international, ayant déjà réalisé cette performance lors de la CAN des moins de 20 ans en 2023. Formé à l’académie sénégalaise Génération Foot, Camara a un taux de réussite de passes de 84% et a rejoint Metz en février de l’année dernière, marquant un but mémorable contre Monaco en Ligue 1.

Jesus Owono (Alaves et Guinée équatoriale, gardien)

Jesus Owono (Alaves et Guinée équatoriale, gardien)

Owono, gardien de but, s’est distingué lors des matchs de la Guinée équatoriale contre le Nigeria et lors de leur victoire 4-0 sur la Côte d’Ivoire. Il a réalisé le plus grand nombre d’arrêts de buts dans le tournoi jusqu’à l’élimination de son équipe en huitièmes de finale. Bien qu’il n’ait pas beaucoup joué en Liga avec Alaves, ses performances dans le tournoi suggèrent un grand potentiel.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire : La FIF annonce le report de ces grands matchs

Emam Ashour (Al Ahly et Egypte, milieu de terrain)

Emam Ashour (Al Ahly et Egypte, milieu de terrain)

Ashour a impressionné par son soutien défensif et son apport offensif avec l’Égypte, bien qu’une commotion cérébrale l’ait empêché de participer à leur défaite contre la RD Congo en huitièmes de finale. Malgré un temps de jeu limité, il a été le meilleur de son équipe en termes de création d’occasions, de passes, de tacles et de passes décisives. Ashour, qui a brièvement joué pour Midtjylland au Danemark, est actuellement chez Al Ahly.

Aboubakary Koita (Saint-Trond et Mauritanie, attaquant)

Aboubakary Koita (Saint-Trond et Mauritanie, attaquant)

Koita a joué un rôle clé dans le parcours de la Mauritanie, aidant l’équipe à atteindre les huitièmes de finale. Ses compétences en dribble, sa vitesse et son sens du but ont été décisifs, notamment lors de la victoire historique contre l’Algérie. Né au Sénégal, il joue actuellement pour Saint-Trond en Belgique.

Gelson Dala (Al Wakrah et Angola, attaquant)

Gelson Dala (Al Wakrah et Angola, attaquant)

Dala a marqué quatre fois, aidant l’Angola à atteindre les quarts de finale pour la première fois depuis 2010. Ses performances efficaces devant le but ont été un facteur clé de leur succès. Dala, qui a rejoint le club qatari d’Al Wakrah en 2022, a montré qu’il peut être un atout précieux pour son équipe.

Aguibou Camara (Atromitos & Guinée, attaquant)

Aguibou Camara (Atromitos & Guinée, attaquant)

Camara, un attaquant polyvalent, a été essentiel pour la Guinée, jouant chaque minute jusqu’aux quarts de finale. Formé à Lille, il joue actuellement pour Atromitos en Grèce et a démontré sa polyvalence en jouant à différents postes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *