template 49
dans

Humiliante défaite de Tony Yoka, ses propos sur Francis Ngannou lui retombent dessus !

Par

le


Il y a quelques mois, Tony Yoka réduisait à néant les chances de Francis Ngannou en boxe anglaise. Se voyant trop fort pour le Camerounais, il vient de tomber contre Ryad Merhy, un Belge d’origine ivoirienne ce samedi, une troisième défaite d’affilée. Sur les réseaux sociaux, plusieurs ne manquent pas d’allumer le boxeur français.

Humiliante défaite de Tony Yoka, ses propos sur Francis Ngannou lui retombent dessus !

On le dit souvent, passer de l’échec à la gloire ou de la gloire à l’abîme ne tient qu’à un fil. Ces derniers temps, c’est le boxeur français Tony Yoka qui expérimente ce dicton. Ancien champion olympique (2016) et vedette française dans la catégorie des poids lourds, le natif de l’île-de-France connaissait une ascension fulgurante depuis 2017 où il effectuait ses premiers pas chez les professionnels. Avec 11 victoires consécutives jusqu’en 2022, Yoka est redescendu sur terre face au Congolais Martin Bakole. En début d’année, c’est le Camerounais Carlos Takam qui va l’enfoncer un peu plus.

La prédiction ratée de Yoka sur Ngannou

Alors que son avenir s’écrivait en pointillé après ces deux échecs, il n’a pas manqué d’évoquer les chances de Francis Ngannou qui s’apprêtait à faire ses débuts en boxe contre Tyson Fury le 28 octobre dernier. Sans retenue, Tony Yoka va rabaisser l’ancien champion de l’UFC, pourtant un combattant aguerri, très craint pour sa force de frappe. « Il ne va rien faire du tout (en boxe). C’est un grand champion de l’UFC, mais ce n’est pas le même sport », balançait sans concession le Français comme nous l’avions évoqué.

Même quand on lui demandait ce que pouvait donner un combat contre le Camerounais, Yoka ne voyait aucune adversité. « Je ne vais pas manquer de respect à Francis, mais même lui, il ne va jamais dire ‘ouais, je vais le cogner, tu vois’. On ne fait pas le même sport, en fait », appuyait-il. Bizarrement, les choses se déroulent autrement que ce que prédisait le protégé de Don Charles.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

@ekipxx

C’EST BIENTÔT LE RETOUR DE NGANNOU AU COMBAT, et face a Tyson Fury ! 🔥🥊 Pourra-t-il compenser son manque d’experience par ses autres qualités ? 🎤 #ngannou #tonyyoka #boxe #ufc #mma

♬ son original – 🎤 EKIPXX 🤼‍♂️🥊🥋

L’avenir contrasté des deux combattants

Pour ses premiers pas en boxe anglaise, Francis Ngannou a dominé le champion invaincu et redouté de la catégorie de Tony Yoka. En dix rounds, il n’a pas fait de cadeau à Tyson Fury, ce qui lui vaut tous les honneurs possibles aujourd’hui avec à la clé une 10e place au classement des meilleurs boxeurs poids lourds WBC au monde.

Pendant que les grandes portes s’ouvrent devant le natif de Batié qui peut facilement prétendre à la ceinture mondiale de nos jours, le ciel s’assombrit sur la tête de Tony Yoka. Pour son troisième combat contre le Belge d’origine ivoirienne Riyad Merhy ce samedi à Roland-Garros, le Français de 31 ans a encore perdu.

S’il est complètement abattu et va réfléchir sérieusement sur son avenir en boxe, puisqu’on évoque sa retraite, Tony Yoka n’est pas du tout ménagé sur les réseaux sociaux. Pour ses propos à l’endroit du Predator, il est sérieusement critiqué et humilié.

La twittosphère se déchaîne sur Yoka

D’ailleurs, les propos de Cédric Doumbé qui estimait il y a quelques temps qu’il est tout simplement surcoté et qu’il n’a pas de chances de concourir vers le sommet ressortent. « À l’unanimité des juges, à l’unanimité de la France, du monde, de l’univers, il (Tony Yoka) est surcoté à mort. On ne va pas dénigrer, il a été champion olympique, mais il est surcoté parce que vous avez vu son premier adversaire (le boxeur américain invaincu Travis Clark qu’il met KO au milieu du deuxième round), c’était comme ‘la boule’ dans Fort Boyard avec le même tatouage. »

« Il a signé un bon contrat avec Canal + qui donne de l’oseille, c’est tout ce qu’on souhaite. On aimerait tous avoir ce contrat, c’est certain, mais par contre, ne mens pas au public, encore nous les boxeurs. On sait que c’est du mytho, on sait que tu dois monter progressivement, tranquillement. Au début, tu as la boule de Fort Boyard, d’accord, mais progresse. Prends de meilleurs de mieux en mieux, là que des chèvres, moi je ne le vois pas être champion du monde », analysait le natif de Douala, très proche de Ngannou.

Voici quelques réactions après la troisième défaite de Yoka.

https://twitter.com/ABS7442/status/1733613891676954821

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *