69388895 48536599
dans

« Je n’aurai pas été d’accord », un ancien international sénégalais fustige la prime accordée aux Lions

Par

le


Sans Sadio Mané, blessé, le Sénégal n’a pas pu dépasser les huitièmes de finale de la Coupe du Monde au Qatar, battus par l’Angleterre (0-3). Une élimination qui n’a pas empêcher le Président Sénégalais Macky Sall, d’accorder à l’ensemble de la délégation, la première des quarts de finale.

« Je maintiens les primes de qualification en quart de finale qui avaient en cas de qualification, a lancé le président de la République. Nous verserons l’intégralité de la prime de qualification pour les quarts de finale pour l’ensemble de la délégation officielle.»

Une décision qui ne passe pas au niveau de quelques acteurs du sport sénégalais, Diomansy Kamara notamment. L’ancien international n’aurait pas fait comme le président Macky Sall.

 

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

« …Les histoires de primes, je n’aurais pas été d’accord pour les gratifier. Si vous gagnez, vous êtes récompensés, si vous perdez vous en payez les leçons », a-t-il confié dans un entretien avec le journal Stade.

L’ancien attaquant a également a analysé la défaite des Lions face à l’Angleterre. Pour lui, Aliou Cissé ses poulains n’ont pas été à la hauteur des évènements.

« Première nation africaine au classement FIFA, tu ne peux pas te permettre d’avoir un match comme ça avec des erreurs évitables. Deux contre-attaques à deux minutes de la mi-temps. Je pense que le Sénégal a fait un non-match. On ne doit pas se permettre de dire ‘Oui, c’est l’Angleterre, 5e nation mondiale’. Si vous aspirez à être grand, il faut battre tout le monde. Donc, il faut arrêter les fausses excuses », a indiqué l’ancien joueur de Fulham.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *