de jong 1
dans ,

Girone humilie le Barça, Frenkie De Jong trouve le responsable : « C’est la faute à… »

Par

le


Frenkie De Jong a analysé la défaite humiliante du Barça, face à Girone, ce dimanche soir. Il a pointé du doigt le jeu de son équipe.

Le FC Barcelone a vécu une soirée difficile à Montjuïc lors de la 16e journée de la Liga, subissant une défaite déconcertante contre Girona, ce dimanche. Les supporters étaient dans l’attente d’une performance marquante de leur équipe, espérant se rapprocher du Real Madrid et de leur adversaire du soir après que les Madrilènes ont perdu des points face au Real Betis.

Les joueurs du FC Barcelone avaient une opportunité en or de réduire l’écart à seulement 2 points derrière les hommes de Carlo Ancelotti. Cependant, les espoirs ont été anéantis lorsque le Barça, s’est incliné face à Girona. Ce résultat a propulsé l’équipe surprise de la première partie de la saison en tête du championnat, dépassant même le Real Madrid.

Barça

Un Barça perdu selon Frenkie De Jong  

Le FC Barcelone se retrouve maintenant relégué à sept points de son adversaire du soir, occupant désormais la quatrième place au classement. Frenkie De Jong, milieu de terrain néerlandais, a exprimé sa déception au micro de DAZN après le match, critiquant la performance de l’équipe.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

« C’est de notre faute. Nous n’avons pas été au niveau où nous devrions être. Nous n’avons pas été bons avec le ballon, moi en particulier », a réagi De Jong.

Interrogé sur l’impact de cette défaite sur l’équipe, le milieu de terrain a souligné la difficulté de la situation : « Nous sommes à sept points, ce qui est beaucoup, mais il reste plus de la moitié de la saison ».

Cette défaite inattendue soulève des questions sur la stabilité et la performance du FC Barcelone cette saison, mettant une pression supplémentaire sur Xavi Hernandez et son équipe pour rectifier le tir dans les prochains matchs à venir.

Le Barça tombe, Xavi se justifie !

Après la rencontre, Xavi a d’ailleurs humblement reconnu le mérite de l’adversaire en déclarant : « C’était un match à KO. On a tiré 30 fois, on aurait pu égaliser à 3-3 mais non. L’équipe de Girona a été très courageuse et ils ont été plus efficaces ».

Barça

Malgré les 30 tentatives de son équipe, le résultat n’a pas été à la hauteur des attentes, laissant une sensation d’opportunités manquées. Xavi a souligné le courage de Girona et leur efficacité, reconnaissant la difficulté du match.

Lire aussi:  Euro 2024 : Pedri se blesse, l’UEFA va payer une fortune au Barça

Cependant, la réalité comptable s’avère douloureuse, compliquant la lutte du FC Barcelone pour conserver le titre en Liga. Xavi a fait un aveu inhabituel après la rencontre, expliquant qu’il dirige une équipe en construction qui, selon lui, ne semble pas encore prête à mener la bataille du titre.

« C’est un coup dur, cela nous laisse 7 points derrière Girona et 5 derrière Madrid, à égalité avec l’Atlético… c’est notre réalité, c’est un un FC Barcelone en construction et cela implique de faire des pas en avant et en arrière. Je pense que nous devons continuer sur ce chemin, ne pas douter ni trembler, continuer à travailler », a déclaré Xavi.

La presse n’épargne pas le Barça

Suite à cette défaite, certains observateurs n’ont pas manqué d’ironiser en disant que les deux équipes avaient échangé leur maillot, affirmant avec humour que « Girone, c’est le FC Barcelone» ! Il est indéniable que le leader de la Liga a nettement surpassé le tenant du titre.

Barça

Les gros titres des médias sportifs espagnols ce lundi sont logiquement axés sur Girone. « Un récital d’un leader sans limites », titre par exemple le journal Marca. Selon AS, « ici c’est Girona qui fait la loi », soulignant également un « récital à Montjuic » orchestré par la bande d’Aleix Garcia.

« Un coup de leader », affirme de son côté Mundo Deportivo, tandis que l’autre grand quotidien sportif catalan, Sport, parle d’un « FC Barcelone inférieur » et met en avant le fait que « le leader, c’est bien Girona ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *