Officiel : L’UEFA dévoile les règles et la mise en place du nouveau fair-play financier !

Advertisements

« Le Comité exécutif de l’UEFA a approuvé aujourd’hui le nouveau Règlement de l’UEFA sur l’octroi de licence aux clubs et la viabilité financière lors de sa réunion à Nyon. Le règlement est la première réforme majeure du règlement financier de l’UEFA depuis son introduction en 2010 ». C’est ainsi que l’instance européenne a annoncé ce jeudi la validation de la nouvelle monture du fair-play financier dans un communiqué sur son site officiel, avant que le président Aleksander Ceferin ne donne plus de détails.

Advertisements

« Le premier règlement financier de l’UEFA, introduit en 2010, a atteint son objectif principal. Il a contribué à remettre en ordre les finances du football européen au bord du gouffre et a révolutionné la gestion des clubs de football européens. Cependant, l’évolution de l’industrie du football, parallèlement aux effets financiers inévitables de la pandémie, a montré la nécessité d’une réforme globale et de nouvelles réglementations en matière de viabilité financière. L’UEFA a travaillé avec ses parties prenantes à travers le football européen pour développer ces nouvelles mesures afin d’aider les clubs à relever ces nouveaux défis. Ces réglementations nous aideront à protéger le jeu et à le préparer à tout choc futur potentiel tout en encourageant les investissements rationnels et en construisant un plus avenir durable pour le jeu. »

Un nouveau règlement, auj entrera en vigueur en juin 2022 (mise en place progressivement en trois ans) et basé sur trois valeurs : la solvabilité, la stabilité et la maîtrise des coûts. Et comme cela était annoncé, les clubs seront désormais autorisés à dépenser jusqu’à 70% de leurs revenus.

« Pour faciliter la mise en œuvre pour les clubs, le calcul des gains du football est similaire au calcul du résultat d’équilibre. L’écart accepté est passé de 30 millions d’euros sur trois ans à 60 millions d’euros sur trois ans, les exigences visant à garantir la juste valeur des transactions, à améliorer le bilan des clubs et à réduire les dettes ont été considérablement renforcées. La plus grande innovation de la nouvelle réglementation sera l’introduction d’une règle de coût de l’équipe pour apporter un meilleur contrôle des coûts en ce qui concerne les salaires des joueurs et les coûts de transfert. Le règlement limite les dépenses sur les salaires, les transferts et les frais d’agent à 70% des revenus du club. Des évaluations seront effectuées en temps opportun et les manquements entraîneront des sanctions financières et des mesures sportives prédéfinies. », a clarifié le patron de l’UEFA.

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire