Thiago Motta 2é, De Rossi 5é… les 5 joueurs ayant reçu le plus de cartons rouges au 21e siècle

Advertisements

Le carton rouge est l’un des éléments les plus controversés du football. L’expulsion d’un joueur suscite toujours un grand intérêt. L’équipe de la victime a tendance à entourer l’arbitre dans l’espoir d’inverser la décision d’expulsion.

Advertisements

L’équipe adverse met tout en œuvre pour démontrer que l’arbitre a pris la meilleure décision possible pour expulser le joueur. Mais le chaos porte rarement ses fruits, l’arbitre s’en tenant presque toujours à sa décision initiale.

Au cours du 21e siècle, le football a connu sa part de délinquants, une poignée de footballeurs qui ne peuvent tout simplement pas éviter de se retrouver dans le collimateur de l’arbitre. Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur cinq joueurs qui ont passé un temps terriblement long sur la liste des suspensions. Voici cinq footballeurs qui ont reçu le plus grand nombre de cartons rouges depuis 2001 :

Note spéciale : Seuls les cinq premiers championnats européens ont été comptabilisés. Toutes les statistiques de la compétition et des équipes nationales sont incluses.

#5 Daniele De Rossi – 15 cartons rouges

AS Roma v FC Barcelona - UEFA <a href='https://www.sportskeeda.com/go/uefa-champions-league' target='_blank' rel='noopener noreferrer'>Champions League</a> Quarter Final Leg Two

L’ancien international italien Daniele De Rossi était l’un des hommes les plus durs de son époque. Il était un excellent distributeur de ballon et savait lire le jeu mieux que quiconque. À son meilleur, De Rossi pouvait faire transpirer ses adversaires sans les toucher. Dans le pire des cas, il les plaquait au sol et recevait à juste titre des ordres de marche pour cela.

Entre la Roma et l’équipe nationale italienne, De Rossi a reçu 15 cartons rouges, ce qui témoigne de son agressivité incontrôlée. Le vainqueur de la Coupe du monde 2006 a joué 117 matchs pour l’équipe nationale, enregistrant 21 buts et cinq passes décisives. Avec la Roma, il a participé à 616 matchs, marquant 63 buts et délivrant 60 passes décisives. Il a remporté deux Coupes d’Italie au cours de ses 17 saisons avec le club.

#4 Daniele Bonera – 15 cartons rouges

<a href='https://www.sportskeeda.com/team/ac-milan' target='_blank' rel='noopener noreferrer'>AC Milan</a> v US Citta di Palermo - Serie A

Le compatriote de Daniele De Rossi, Daniele Bonera, était un autre dur à cuire du football, se surpassant pour rendre la vie de l’adversaire misérable. Bonera a joué pour Brescia, Parme et l’AC Milan avant de rejoindre Villarreal en Liga et d’y prendre sa retraite.

Le défenseur central, qui pouvait également jouer en tant qu’arrière droit, était un défenseur doué, mais il avait le dangereux don de s’engager prématurément. Il se lançait souvent dans des défis sans réfléchir, ce qui lui valait des cartons rouges inutiles. Bonera, qui n’a joué que 16 matchs en équipe nationale italienne, n’a pas vu rouge sous les couleurs de son pays. En revanche, en club, il a été exclu 15 fois.

Bonera a sans doute joué son meilleur football lors de son passage au Milan AC entre 2006 et 2015. Il a participé à 201 matchs et a délivré deux passes décisives. Il a remporté un trophée de la Ligue des champions et un titre de Serie A avec le Milan, entre autres distinctions.

#3 Philippe Mexes – 16 cartons rouges

FC Barcelona v AC Milan - UEFA Champions League

Le défenseur central français Philippe Mexes a joué pour trois clubs de football réputés dans les cinq premiers championnats européens. Il a débuté sa carrière à l’AJ Auxerre et a disputé 168 matchs toutes compétitions confondues (entre 1999 et 2004) avant de rejoindre la Roma.

Là-bas, il s’est imposé comme un membre à part entière de l’équipe et a disputé 267 matches (15 buts et 9 passes décisives) en sept saisons. L’AC Milan l’a signé en 2011 et il y est resté jusqu’à sa retraite en 2016. D’un club à l’autre, il a remporté deux coupes d’Italie, une coupe de France et deux supercoupes d’Italie.

L’agressivité de Mexès et son attitude sans concession lui ont valu des ennuis tout au long de sa carrière, puisqu’il a reçu 16 cartons rouges. Qu’il s’agisse d’attraper la gorge d’un adversaire ou d’assommer quelqu’un avec un tacle brutal, il a tout fait, et a donc reçu des ordres de marche assez fréquemment.

#2 Thiago Motta – 18 cartons rouges

Paris St Germain v Valencia - UEFA Champions League Round of 16

Le profil de l’international italien Thiago Motta ne correspond pas forcément à celui des autres joueurs de cette liste. Le milieu défensif n’était pas un joueur agressif comme les autres de cette liste, mais cela ne l’a pas empêché de s’attirer des ennuis.

Au cours de sa carrière, il a été expulsé 18 fois au total, ce qui fait de lui l’un des plus grands délinquants du secteur.

Motta a joué à Barcelone, à l’Atletico Madrid, au Genoa, à l’Inter Milan et au Paris Saint-Germain au cours de sa carrière. À Barcelone (147 matchs au total), il a remporté deux titres de Liga, un trophée de Ligue des champions et une Supercoupe d’Espagne. Il a remporté un autre titre de champion et une Ligue des champions à l’Inter (83 matches), avant de remporter cinq titres nationaux et quatre Coupes de France avec le PSG (231 matches).

#1 Sergio Ramos – 27 cartons rouges

Paris Saint-Germain v Kawasaki Frontale - Preseason Friendly

Avec 27 cartons rouges, le défenseur central du Paris Saint-Germain Sergio Ramos est le joueur le plus expulsé du 21e siècle. Ramos, qui a remporté quatre Ligues des champions et six titres nationaux au cours de sa carrière, entre autres distinctions, est une véritable énigme.

Il a prouvé qu’il était capable d’arrêter les attaquants les plus redoutables, mais il est également connu pour mettre son équipe en danger en commettant des erreurs stupides. Au Real Madrid, où il a joué 671 matchs et remporté 22 trophées en 16 saisons, il a reçu 18 cartons rouges indirects et huit cartons rouges directs.

Ramos a rejoint le PSG en tant qu’agent libre l’été dernier et n’a joué que 12 matchs de Ligue 1 pour eux lors de la saison 2021-22. Bien qu’il ait participé à moins d’1/3 des matchs de championnat disponibles, il s’est fait expulser. Il a été expulsé pour un carton rouge indirect lors du match nul 1-1 contre Lorient lors de la 19e journée (22 décembre).

 

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire