65fdfdb49f07f
dans

Amical : L’Espagne tombe face à une Colombie conquérante

Par

le


La Colombie a réalisé une performance exceptionnelle vendredi soir en battant l’Espagne 1-0 lors d’un match amical au West Ham Stadium de Londres. Cette victoire historique face à une équipe européenne de premier plan est une nouvelle preuve de la progression constante de la sélection colombienne sous la direction de Néstor Lorenzo.

L’équipe de Lorenzo a débuté la rencontre avec un onze assez conservateur, mais l’Espagne comme à son habitude, a dominé et s’est créée quelques occasions dangereuses. La Colombie a cependant bien défendu et a réussi à limiter les dégâts. L’entrée en jeu de James Rodriguez à la mi-temps a été un tournant décisif dans le match. L’ancien joueur du Real Madrid a apporté sa vision et sa créativité au milieu de terrain colombien, et l’équipe a immédiatement pris le dessus.

En l’espace de 10 minutes, la Colombie s’est procuré trois occasions nettes, et la troisième a été la bonne. James Rodriguez a servi Luis Diaz sur le flanc gauche, et le virevoltant ailier de Liverpool a centré en retrait pour Daniel Muñoz qui a marqué d’une volée imparable.

[totalpoll id= »794558″]

La Colombie a ensuite géré la fin de match avec intelligence et s’est imposée au terme d’une prestation courageuse et aboutie. Cette victoire est une grande source de satisfaction pour Lorenzo et ses joueurs, qui confirment leur statut de force montante du football international.

La Colombie sur une série impressionnante

Depuis son arrivée à la tête de la sélection colombienne en 2022, Lorenzo a dirigé 17 matches et affiche un bilan exceptionnel de 12 victoires et 5 nuls. Il s’agit du meilleur bilan de l’histoire de la Colombie, et il est clair que Lorenzo a su tirer le meilleur parti de ce groupe talentueux.

L’Espagne a été surprise par la combativité et l’organisation de la Colombie. Les Cafeteros ont pressé haut et ont récupéré le ballon rapidement, ce qui a mis les Espagnols en difficulté. La Colombie a également été très dangereuse en contre-attaque, et Luis Diaz a été un véritable poison pour la défense espagnole.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *