nouveau format pour site bi 61
dans

FIFA The Best 2023 : Le triomphe de Lionel Messi crée la polémique !

Par

le


L’attribution du trophée FIFA The Best du meilleur joueur de l’année 2023 à Lionel Messi a suscité une vague de réactions et de controverses.

L’Argentin de 36 ans, qui n’était pas présent à Londres pour la cérémonie en raison de son engagement avec l’Inter Miami, a remporté le prix au détriment d’Erling Haaland, malgré les performances impressionnantes de ce dernier avec Manchester City, y compris un triplé historique. La victoire de Messi, qui a reçu le même nombre de votes qu’Haaland, a été déterminée par les votes des capitaines d’équipe.

image 87 17

En Espagne, la presse catalane a félicité Messi, mais d’autres médias ont exprimé leur stupéfaction. Sur le plateau de l’émission El Chiringuito, un chroniqueur a déclaré que c’était « le premier titre injuste que reçoit Messi durant sa carrière ». Le journaliste Edu Aguirre a qualifié la situation de « plus grande honte de l’histoire du football ». La presse écrite a également manifesté son désaccord, avec des titres comme « Messi ne le mérite pas » dans Relevo, critiquant le système de vote et remettant en question la crédibilité de la FIFA.

Le média Relevo a souligné que les titres et performances de Messi en Ligue 1 ne se comparent pas à ceux d’Haaland en Premier League, en Ligue des Champions et en FA Cup. Marca et d’autres journaux ont également remis en question l’intégrité du prix, le qualifiant de « surprise ».

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

En Angleterre, l’étonnement était également palpable, avec The Sun exprimant la surprise générale. Des fans interrogés ont considéré que Haaland avait été « volé ». La réaction en Norvège, pays natal de Haaland, était également négative, avec Dagbladet parlant de « scandale ».

Même en Argentine, la victoire de Messi a été accueillie avec surprise. Gianni Infantino, le président de la FIFA, n’a pas fait de commentaire public après la cérémonie, critiquée par certains comme une « cérémonie de la honte ». Cette décision a clairement divisé l’opinion, laissant place à de nombreuses discussions sur les critères de sélection et l’intégrité des prix de la FIFA.

Lionel Messi vainqueur, des votes incompréhensibles

Le média a souligné l’attribution quelque peu controversée du prix à Lionel Messi, malgré ses accomplissements en tant que champion de Ligue 1 et meilleur passeur du championnat de France. Ces réalisations, bien que notables, sont ironiquement comparées aux succès d’Erling Haaland en Premier League, en Ligue des Champions et en FA Cup, accompagnés de ses 42 buts. Les deux joueurs ayant terminé à égalité avec 48 points, c’est le vote des capitaines qui a finalement fait pencher la balance en faveur de Messi.

image 87 18

Cette décision a suscité des critiques quant à la légitimité du système de vote, certains estimant que ni Messi ni sa stature exceptionnelle ne méritent d’être associés à une telle controverse, nuisant à la fois à la réputation du joueur et à celle de la FIFA.

Marca, l’un des principaux journaux sportifs, a exprimé son étonnement, un de ses journalistes déclarant que « un minimum d’honnêteté intellectuelle nous amène à qualifier ce prix de ‘surprise‘ ». Cette déclaration reflète le sentiment général de surprise et de scepticisme entourant la remise du prix, mettant en lumière les questions sur l’intégrité et la transparence des critères de sélection pour le prix FIFA-The Best.

Haaland devait-il remporter le trophée FIFA The Best 2023 ?

image 87 19

La réaction était similaire en Norvège, le pays natal de Haaland, où les médias ont parlé de « scandale« . Même en Argentine, où Messi jouit d’une grande popularité, cette victoire a été accueillie avec surprise.

Gianni Infantino, le président de la FIFA, n’a pas fait de commentaires publics après la cérémonie, évitant ainsi de répondre directement aux nombreuses critiques et interrogations soulevées par cette décision. Pour certains, cette absence a été interprétée comme une tentative d’éviter de faire face à une cérémonie considérée par eux comme honteuse.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *