template 41
dans

La folle demande de Dani Carvajal à ses coéquipiers contre Valence : « Plus agressif, il faut leur… »

Par

le


Le défenseur espagnol Dani Carvajal et le Real Madrid ont réalisé un match parfait contre le FC Valence ce samedi au Santiago Bernabeu avec une victoire 5-1 à l’arrivée. Quelques heures après la rencontre, les caméras ont révélé un moment inédit du match qui a échappé aux supporters en direct.

La 13e journée de Liga a fait du bien au moral des Madrilènes. En lutte avec Girona pour la première place du classement, l’équipe de Carlo Ancelotti a démarré la rencontre contre Valence tambour battant. Dès la 3e minute, le latéral de 31 ans Dani Carjaval ouvrait le score pour le Real sur une reprise du gauche magnifique. Avant la pause, Vinicius va marquer le but du break. Après les troisième et quatrième buts, le premier buteur de la rencontre va inviter ses partenaires à ne pas baisser la garde.

La folle exigence de Dani Carvajal à ses coéquipiers contre Valence : "Plus agressif, il faut leur…"

Comme pour marquer les esprits, Carvajal a même invité ses partenaires à mettre huit buts contre les joueurs du club Che visiblement trop faciles à prendre. Sur les images devenues virales, partagées par les caméras de DAZN ES, on voit bien le vétéran madrilène lancer ses consignes avec des gestes à l’appui. « Soyons plus agressifs, il faut leur en mettre 8 ! »

F u zkLXwAAmZvh

Finalement, les partenaires de Carvajal n’ont pas pu inscrire les huit buts. À la 84e minute, c’est le jeune attaquant brésilien Rodrygo qui va signer son doublé avec le cinquième but. L’agressivité madrilène va même baisser avec le but réducteur de Valence à la 88e minute. En tout cas, le résultat final est largement suffisant pour les Merengues qui restent collés au leader Girona (34 points) avec seulement deux points de retard.

[totalpoll id= »794558″]

Le renouveau de l’attaque madrilène?

Une chose est sûre, la demande virale de Carvajal dénote simplement la facilité qu’ont eue les Madrilènes ce samedi sans leur sauveur du début de saison, Jude Bellingham. Alors que l’équipe montrait des signes de difficultés à marquer des buts, la donne a changé avec huit buts inscrits en deux matchs (la victoire contre Valence et celle à domicile contre Braga en Ligue des champions 3-0).

En tout cas, la suite de la saison représente un signe encourageant pour l’équipe orpheline d’un vrai numéro neuf cette saison depuis le départ de Karim Benzema l’été dernier. En attendant le recrutement d’un grand nom à ce poste pour rééquilibrer l’effectif, Carlo Ancelotti va devoir faire avec ses atouts offensifs actuels. Ces derniers jours, Rodrygo et Vinicius se sont réveillés juste au moment où le prodige anglais, Bellingham, est diminué par sa blessure.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *