argentin
dans

Mario Kempes (Argentine) ouvre la porte à Messi : « S’il veut partir, qu’il s’en aille »

Par

le


Champion du monde en titre après sa victoire contre la France à la Coupe du Monde Qatar 2022, l’Argentine de Lionel Messi a encore des objectifs à atteindre. Si l’Albiceleste s’est inclinée contre l’Uruguay lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2026, la bande à Lionel Scaloni doit confirmer en 2024 à l’occasion de la Copa America qui se tiendra aux États-Unis d’Amérique. Et cette compétition serait probablement la dernière de Lionel Messi, qui a tout gagné dans sa carrière de footballeur professionnel.

L’année 2024 s’annonce comme une année charnière pour l’équipe nationale argentine. L’Albiceleste jouera la Copa America aux États-Unis et sait déjà que ce sera la dernière d’Ángel Di María. Mais cela pourrait aussi signifier la dernière danse pour deux piliers de cette équipe : Lionel Scaloni, sélectionneur et Lionel Messi, capitaine.

Le sélectionneur a remis en question sa continuité après la victoire contre le Brésil lors des éliminatoires sud-américains pour la Coupe du monde 2026. Et ces derniers jours, le journaliste Gastón Edul a confirmé qu’il dirigerait la compétition continentale, mais que le résultat de celle-ci déterminerait non seulement son avenir, mais aussi celui de Messi.

Messi



L’octuple ballon d’or lui-même ne sait pas s’il continuera avec l’équipe nationale Argentine jusqu’à la prochaine Coupe du monde. Mais la Pulga a récemment anticipé qu’un bon résultat à la Copa America pourrait être le coup de pouce dont il a besoin pour se convaincre d’atteindre la Coupe du monde 2026.

Mario Kempes favorable au départ de Messi et Scaloni

En tout cas, un champion du monde Argentin s’est exprimé sur le sujet et ne s’est pas opposé à ce que Messi et Scaloni se retirent. Il s’agit bien évidement de Mario Alberto Kempes. La légende Albiceleste, championne du monde en 1978 ne s’oppose pas aux départs de Messi et Scaloni de l’équipe nationale argentine. 

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Dans une interview accordée à Infobae, Mario Kempes s’est montré favorable à la retraite internationale de Lionel Messi et de son sélectionneur Lionel Scaloni.  « Il faut tout respecter. Quand Messi a démissionné, j’ai dit que c’était bien.  Il est arrivé un moment où j’ai dit : ‘Pour quoi faire ? Pourquoi voudriez-vous gâcher votre vie en venant en Argentine ? Il fait tout ce qu’il a à faire, tout se passe bien pour lui, mais pas pour l’équipe nationale et cela le dérange. Et j’ai dit : ‘Ne le laissez plus venir, laissez-le rester heureux à Barcelone’. Un jour, il a renversé la situation, a trouvé un nouvel entraîneur, une nouvelle équipe nationale, a commencé à s’amuser et a remporté la Copa America et la Coupe du monde. », a d’abord déclaré Mario Kempes.

Messi Scaloni



« C’est la même chose avec Scaloni. Un entraîneur remplaçant inexpérimenté a commencé à bien faire les choses, c’était un champion et maintenant il a dit : ‘Messieurs, respectez-moi’. S’ils veulent partir, qu’ils s’en aillent, et s’ils veulent rester, qu’ils restent. Il doit y avoir des problèmes que nous ne connaissons pas. », a-t-il ajouté. 

Messi n’a plus rien à prouver

 Il (Mario Kempes) n’a probablement pas tort, puisque Lionel Messi a tout gagné durant sa carrière de footballeur. Le numéro 10 Argentin était l’un des joueurs les plus titrés sinon le joueur le plus titré au monde. Mais avec son pays, il a finalement réussi là où il échouait depuis. 

Messi

Messi offre la Copa América à l’Argentine et l’année suivante, il porte son pays au Qatar à l’occasion de la Coupe du Monde 2022. Il termine meilleur joueur de la compétition et devient pas la même occasion, champion du monde devant la France de Kylian Mbappe. Ce succès retentissant lui a permis bien évidemment de remporter son 8e Ballon d’Or, un record dans l’histoire de la distinction de France Football. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *