uiez
dans

PSG: Christophe Galtier arrêté par la police !

Par

le


Christophe Galtier et son fils adoptif John Valovic-Galtier ne sont pas libres de leur mouvements tel on l’apprend ce vendredi. Ils sont arrêtés par la police et donc mis en garde à vue.

Dans le cadre de l’enquête menée suite aux soupçons de discrimination à l’OGC Nice, Christophe Galtier et son fils adoptif John Valovic-Galtier ont été arrêtés par la police et placés en garde à vue à Nice. Tout a débuté avec la fuite d’une lettre, attribuée à Julien Fournier ancien directeur du football de l’OGC Nice, qui prévenait Dave Brailsford, l’homme de confiance d’Ineos, de certains dérapages constatés de la part de Christophe Galtier et de son fils, l’agent John Valovic-Galtier, au cours de la saison passée au sein du club azuréen. La discrimination raciale était au centre des accusations, mais il était impossible de dire s’il s’agissait là de la vérité ou d’une volonté de faire du tort à l’entraîneur français, avec lequel les relations s’étaient tendues.

Christophe Galtier écouté par la justice et arrêté par la police

La justice s’est vite saisie du dossier, a perquisitionné les locaux de l’OGC Nice, et a ouvert une enquête pour des «faits présumés de discrimination au travail se référant à l’appartenance à une prétendue race ou religion». Plusieurs membres du club ont été entendus au fil des semaines, du président Jean-Pierre Rivère à l’entraîneur Didier Digard en passant par quelques joueurs. C’était au tour de Christophe Galtier et de son fils adoptif John Valovic-Galtier de venir donner leur version des faits ce vendredi matin à Nice. Et d’après les échos, les deux hommes ont été arrêtés par la police et placé en garde à vue ce matin, ce qui fait donc suite à tous les éléments recueillis par les policiers depuis plus de deux mois maintenant.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

«Christophe Galtier est alors arrivé dans mon bureau et a salué son fils qui m’a dit : « vous pouvez vérifier avec mon père ce que je vous ai dit ». Une fois son agent-fils parti, j’ai fait état à Christophe de la discussion que je venais d’avoir et lui ai demandé si tout cela était vrai. Il m’a alors répondu que oui et que je devais tenir compte de la réalité « de la ville » et qu’en effet on ne pouvait pas avoir autant de noirs et de musulmans dans l’équipe.», Pouvait-on lire dans le fameux mail à destination de Braislford. Plusieurs joueurs musulmans auraient également été prévenus qu’ils ne devaient pas faire le ramadan s’ils voulaient avoir une chance de jouer. Christophe Galtier a vigoureusement contesté cette version de l’histoire, mais n’avait pas encore eu l’occasion de s’exprimer face à la police. Le coach du PSG est alors arrêté.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *