Xavi 3
dans

Barça : Les insultes qui ont conduit à l’expulsion de Xavi contre le PSG  

Par

le


Hier soir, lors du quart de finale retour de la Ligue des champions, le FC Barcelona a connu une soirée difficile. Tout allait bien jusqu’à l’expulsion de Ronald Araujo à la 29e minute, un événement qui a permis au Paris Saint-Germain de renverser la vapeur. Xavi Hernandez lui aussi s’est vu expulser par l’arbitre et on sait désormais la cause de son carton rouge.

Ni l’entraîneur Xavi Hernandez, ni les supporters n’ont été satisfaits de la prestation de l’arbitre Istvan Kovacs. Le carton rouge direct infligé à Araujo a été suivi de plusieurs actions controversées. Sur la faute de l’Uruguayen, des supporters du FC Barcelone s’accordaient à dire que le Roumain avait commis une erreur.

L’impuissance de Xavi Hernandez sur le banc catalan était telle qu’à la 56e minute, il a été expulsé. Le Barça était encore en vie lorsque l’arbitre lui a infligé un carton rouge. Xavi est allé trop loin dans ses protestations, et aurait insulté même l’arbitre en donnant un coup de pied à l’une des protections de la caméra vidéo située juste devant le quatrième arbitre.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Les insultes de Xavi devant le quatrième arbitre

Alors que le directeur du jeu avait sifflé une faute contre le FC Barcelone, Xavi Hernandez visiblement en courroux après l’expulsion de Ronald Araujo ne s’est pas contrôlé. L’entraîneur Blaugrana se serait alors mis à insulter l’article, une séquence capturée par les caméras de Movistar +

« Ta putain de mère, ne me baise pas, mec, Cabr*n ! », a lancé l’entraîneur espagnol après une faute au milieu du terrain qui a fini par le déstabiliser. Les caméras de Movistar + ont parfaitement capté ce moment, au cours duquel Xavi a montré, une fois de plus, qu’il n’était pas capable de contrôler ses émotions dans les moments de tension.

Lors de la conférence de presse d’après-match, Luis Enrique a évoqué cette capacité à atténuer les réactions. Xavi, quant à lui, a continué sur sa lancée dans la salle de presse, où il a expliqué ce qu’il avait dit à Kovacs à la fin du match.

« L’expulsion d’Araujo ? Oui, on est contrarié, on a la rage, l’action décide de la double-confrontation. On était bien, et ça change tout, complètement. C’est trop un carton rouge sur cette action, ce n’est pas bon pour le foot, ça devient un autre match. L’action change la double-confrontation. On aurait pu égaliser, on avait le 2-0 aussi, mais à 10, c’est très compliqué », a d’abord lâché Xavi Hernandez.

« Le travail de toute une saison se termine ici à cause d’une décision arbitrale. J’aurais aimé jouer contre Luis Enrique et le PSG à 11 contre 11 tout le match. J‘ai dit à l’arbitre que c’était un désastre, qu’il n’avait pas compris le jeu. On doit le dire, on ne peut pas se taire », a-t-il ajouté.

Il est clair que cette soirée a été marquée par des tensions et des controverses. L’expulsion de Xavi Hernandez a été le point culminant d’une série d’événements qui ont laissé une empreinte indélébile sur le match.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *