Reconversion : Taribo West, le roc de la défense du Nigéria devenu Pasteur

Bienvenue à tous sur Afrique Sports pour cette nouvelle vidéo, avant de la débuter nous vous invitons à vous abonner pour ne rien manquer des infos football. Et c’est parti. Nous parlons aujourd’hui de Taribo West.

 

Taribo West fait partie de la génération dorée du football nigérian du début des années 90. Évoluant au poste de défenseur central, Taribo West était un footballeur atypique. Rugueux, monstre de puissance, doté d’une très bonne palette technique, très rapide, le Nigérian a été durant sa carrière, un stoppeur d’exception, craint par de nombreux attaquants.

 

Cadre de l’équipe du Nigeria durant de nombreuses années, il a écrit les plus heures de la sélection des Super Eagles avec Jay Jay Okocha, Nwanko Kanu, Victor Ikpeba, Sunday Oliseh entre autres. À l’époque la colonne vertébrale de l’équipe du Nigeria était constituée de joueurs d’exception et Taribo West régnait en maître absolu au sein de la charnière centrale nigériane.

 

Le colosse défenseur a aussi marqué tout une génération d’amoureux du ballon rond par ses coupes de cheveux extravagantes, notamment ses célèbres mèches de couleur verte qu’il arborait sur le terrain et qui ont contribué à faire sa renommée au plus haut niveau.

 

Il connaîtra aussi le très haut niveau en participant à des rencontres de Ligue des Champions. Avec le club bourguignon il atteindra les quarts de finale de la coupe aux grandes oreilles lors de l’édition 1996, éliminé par le Borussia Dortmund d’Ottmar Hitzfeld, futur vainqueur du trophée.

 

Avec les Super Eagles du Nigeria, il se distinguera de fort belles manières en rapportant la médaille d’or aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996. Malheureusement pour lui et pour cette génération fantastique des Super Eagles ce titre olympique sera leur seule victoire de prestige, puisque par la suite, Taribo West et ses coéquipiers n’arriveront pas à franchir le dernier palier lors des compétitions internationales ( 8es de finalistes de la coupe du monde 1998, finalistes de le CAN 2000, 3e de le CAN 2002). Grâce à des performances remarquables affichées au plus haut niveau, le roc nigérian a évolué au sein de clubs prestigieux comme l’Inter Milan avec lequel il remportera l’Europa League en 1998.

 

Il jouera ensuite dans l’autre grand club de la capitale italienne, le Milan Ac. Le puissant défenseur va ensuite jouer dans plusieurs championnats européens et exotiques avant de mettre un terme à sa carrière en 2008. Alors qu’il avait envisagé une reconversion dans le milieu du football, le nigérian a choisi un tout autre domaine et il faut dire que ce n’est pas dans celui-ci qu’il était attendu.

Actuellement, Taribo West officie en tant que Pasteur. Longtemps baigné dans les pratiques de la sorcellerie, Taribo West a opéré une grande transformation dans sa vie. Force est de reconnaître que le joueur, malgré les révélations qu’il a faite, demeure l’un des plus grands talents du football nigérian. Au-delà du mysticisme, il a dû préalablement compter sur son potentiel et son abnégation au travail pour réaliser sa belle carrière de footballeur.

Aujourd’hui, l’ancien mur infranchissable des Super Eagles souhaite être un relais auprès de la nouvelle génération de footballeurs, en les sensibilisant sur les effets pernicieux de l’utilisation de la sorcellerie comme moyen de réussite dans leur carrière. Inédite reconversion.

 

Nous voici à la fin de cette vidéo dédiée à Taribo West, avant de la fermer nous vous invitons encore à vous abonner pour ne rien manquer des infos football. Afrique Sports c’est la Matinale, le journal du mercato, des infos à temps réel, une revue de presse et plein d’autres surprises. Nous sommes la chaîne du football.

Laisser un commentaire