Ahmad Ahmad suspendu 5 ans, comment Infantino a fait couler le Malgache

Rien ne va plus vraiment pour Ahmad Ahmad, président de la confédération africaine de football (CAF) !

 

En quête d’une réélection pour un deuxième mandat, le patron de l’instance africaine entrevoit déjà la porte de sortie et c’est son ancien allié et président de la Fédération internationale de football association (FIFA), Gianni Infantino qui serait à la baguette.

En effet, selon les informations du quotidien sportif, L’ÉQUIPE, le Suisse, très proche du comité d’éthique de la FIFA qui a prononcé la suspension d’Ahmad Ahmad, n’est pas homme à s’embarrasser d’opposants. Lui qui avait pourtant activé ses réseaux pour soutenir le successeur d’Hayatou, pencherait désormais pour l’homme d’affaires Patrice Motsepe, à en croire la même source.

Cependant, les ruses de l’ancien secrétaire général de l’UEFA ne plaisent pas à tous les dirigeants africains qui voient dans ses prises de position une forme de néocolonialisme, rapporte le média français. Quoi qu’il en soit, les prochaines semaines s’annoncent déterminantes pour en savoir plus sur l’avenir du foot africain.

Il serait utile de préciser que Patrice Motsepe est le président du Mamelodi Sundowns, club sudafricain, l’un des hommes les plus riches du continent (grâce à ses sociétés de mines) et candidat aux élections 12 mars 2021 pour décider du successeur d’Ahmad Ahmad.

Laisser un commentaire