template 7 1
dans ,

Algérie – Djamel Belmadi licencié, une star des Fennecs se lâche : « Il y a du flou à venir »

Par

le


Après la CAN 2023, l’Algérie est plongée dans une sombre période avec le licenciement de son sélectionneur Djamel Belmadi. Alors que les tractations sont en cours pour trouver le nouvel homme fort pour diriger les Fennecs, le gardien Anthony Mandrea, un cadre de l’effectif, confie sa désillusion et prévient.

Pour la deuxième fois consécutive, l’Algérie a été éliminée très tôt à la Coupe d’Afrique des Nations. Championne d’Afrique en 2019, la bande à Riyad Mahrez et à Baghdad Bounedjah a surpris lors de la 34e édition de la CAN jouée en Côte d’Ivoire. Annoncée comme favorite de la compétition, la sélection algérienne, menée par le sulfureux Djamel Belmadi, n’a vu que du feu en étant éliminée dès la phase de poule avec une incroyable défaite lors du dernier match contre la Mauritanie. Sonnés une nouvelle fois, les Algériens tentent de redresser la barre, et la première personne qui paie les frais de la débâcle en Côte d’Ivoire est le sélectionneur.

En poste depuis 2018, l’ancien international algérien (2000-2004, 20 matchs pour 5 buts) avec les Fennecs est invité à plier bagage après le retour de la CAN 2023. Entre-temps, partant de céder le tablier en douce, Djamel Belmadi va faire volte-face pour réclamer des dédommagements après des sorties du président de la Fédération qu’il juge humiliantes. Après plusieurs rebondissements, il sera remplacé dans les prochains jours par un nouveau sélectionneur, visiblement, Vladimir Petkovic. Alors que les choses avancent bien dans ce sens, Anthony Mandrea, le gardien de la sélection, est sorti du silence.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Les quatre vérités de Mandrea sur la sélection

Algérie - Djamel Belmadi licencié, une star des Fennecs enrage : "Il y a du flou y a du flou à venir"

Dans un entretien avec Ouest France, plusieurs semaines après la déroute ivoirienne, le gardien de Caen qui a poussé Rais Mboli sur le banc de touche a confié son amertume vis-à-vis du licenciement de Djamel Belmadi. Redevable au sélectionneur qui l’a ramené chez les Fennecs en 2022 (15 matchs depuis), Mandrea ne cache pas ses sentiments.

« Le licenciement de Belmadi ? Ça fait mal. Djamel et l’entraîneur des gardiens m’ont ouvert les portes de la sélection. Des liens fraternels se sont créés entre nous. Pour moi, ce sera la première fois, si je suis sélectionné le mois prochain, que je vais connaître un nouveau sélectionneur, une nouvelle façon de travailler en sélection. Il y a du flou à venir, » a d’abord lâché le gardien titulaire avant de s’en prendre à la presse qui leur est tombée durement dessus après l’élimination de la CAN 2023.

Algérie - Djamel Belmadi licencié, une star des Fennecs enrage : "Il y a du flou y a du flou à venir"

« Je n’avais jamais connu ça. La presse algérienne nous a pointés du doigt. Après, c’est toujours facile de taper sur le gardien en disant qu’il n’a pas fait les arrêts. Malgré tout, j’ai également reçu pas mal de messages de soutien. Comment on s’en relève ? En se ressourçant dans la chose la plus importante : la famille. Elle n’a pas eu affaire à ces choses-là. Et en se remettant directement au boulot, avec les objectifs principaux en ligne de mire, » a ruminé Anthony Mandrea.

De gros changements attendus chez les Fennecs

Tout comme Belmadi, plusieurs joueurs estiment donc que la situation tendue autour de la sélection algérienne est due à la presse locale qui ne ménage aucun effort pour dire ce qui ne va pas. C’est clair, le départ de l’ancien milieu de terrain de l’Olympique de Marseille va changer beaucoup de choses chez les Fennecs. D’après des indiscrétions, plusieurs joueurs seront écartés de la sélection, notamment les vétérans pour laisser place aux jeunes qui constitueront la base pour les années à venir.

À 27 ans, Anthony Mandrea ne devrait pas sauter comme Belmadi qu’il affectionne tant mais va devoir rapidement adopter le nouveau sélectionneur. À l’approche des éliminatoires de la CAN 2025 et celles du mondial 2026, l’Algérie va devoir trouver le moyen de ramener la cohésion en son sein au risque de ne pas sortir de la crise. On attend de voir en tout cas le flou prédit par le gardien des Fennecs.

Comment trouvez-vous la sortie de Mandrea?

Commentaires

15 réponses à “Algérie – Djamel Belmadi licencié, une star des Fennecs se lâche : « Il y a du flou à venir »”

  1. Avatar de taleb habib
    taleb habib

    ce n es pas le 1er echec je vous rappel qu il es a son 3eme echecs la cdm et 2 can c trop beaucoup trop meme

    1. Avatar de Stofa
      Stofa

      C.est une très belle analyse de la situation et le flou qu’il prédit c’est le calme avant on la tempête

  2. Avatar de RAISSI
    RAISSI

    Est-ce que vous avez joué au foot, quelle échec on Afrique ya que des magouilles CAF, FIFA, des arbitres corrompus ect… tu peut pas jouer au foot

    1. Avatar de TOUIL
      TOUIL

      Bonjour, est ce que vous êtes RAISSI qui a fait l’INHC Boumerdes (1980-1985). Si c’est oui, je suis un de vos camarades de la promo.

  3. Avatar de Mourad aber
    Mourad aber

    Apres tout on parle de jeu

  4. Avatar de
    Anonyme

    C.est une très belle analyse de la situation et le flou qu’il prédit c’est le calme avant la tempête

  5. Avatar de Stofa
    Stofa

    C.est une très belle analyse de la situation et le flou qu’il prédit c’est le calme avant la tempête

  6. Avatar de Ahmedboulafa
    Ahmedboulafa

    On ne sait pas si ces déclarations sont celles de Andrea vraiment.si oui il n à pas a juger les selectionneurs.surtout le nouveau en étant pessimiste quand à l avenir de l EN…il doit s atteler à sa mission de gardien correctement.c est suffisant.

  7. Avatar de Hanouz
    Hanouz

    Ce que ressent Andrea c’est de l’amertume, c’est normal, car Belmadi n’était pas responsable de cette èlimination .
    Belmadi était très proches de ses joueurs et c’est grâce à lui que ces joueurs avaient rejoint l’En… Mais sadi placé ( non élu) pour une seule mission :virer Belmadi .
    *sans oublier le rôle négatif des  »’journaleux »’

  8. Avatar de Dias lakuot
    Dias lakuot

    Dans n’importe quel pays de la planette un entraîneur qui n’atteint pas ses objectif est remercié.
    Belmadi a raté coupes d’afrique éliminé au 1er tour et une qualificationen coupe du monde.
    Et ce gardien de 3e zone qui défend l’indéfendable !!!!!
    Nous avons de bons gardiens locaux .

    1. Avatar de
      Anonyme

      SVP donné nous des noms
      Personnellement je ne vois pas de joueurs locaux
      A si Rais est considéré comme joueurs locaux

  9. Avatar de Bendjeddou Abdelhamid
    Bendjeddou Abdelhamid

    Ça va ètre la débandade.

  10. Avatar de
    Anonyme

    Il a parlé pour ne rien dire

  11. Avatar de Abdelghani Douib
    Abdelghani Douib

    Il à entièrement raison pour le peuple Jamel et le sélectionneur pour le petit benchikh et jourfachiste delhadef criminels vive belmadi

  12. Avatar de said b
    said b

    logique,….3 echecs ,gros salaire ,mauvais comp avec la presse,mèpris de son staf tech,comp sur le bon,….dict avec joueurs,federation……

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *