Affiche pour le site 52
dans ,

Le prochain sélectionneur de l’Algérie parmi 5 noms en lice

Par

le


Ce lundi 5 février, le président de la Fédération Algérienne de Football (FAF), Walid Sadi, a mis en place une commission spéciale, dirigée par le Directeur Technique National Ameur Mansoul, pour examiner les candidatures au poste de sélectionneur national de l’Algérie, vacant suite au départ de Djamel Belmadi. Cette commission a pour mission de sélectionner les candidats potentiels à la succession de Belmadi et de soumettre ses recommandations dans un délai de dix jours.

Après l’élimination décevante de l’équipe d’Algérie par la Mauritanie de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2024) en Côte d’Ivoire, une multitude de noms ont été évoqués comme possibles successeurs au poste de sélectionneur, alimentés en grande partie par des rumeurs et spéculations sans véritable base. Cependant, selon des informations provenant de sources proches de la Fédération Algérienne de Football (FAF), il s’avère que la commission ad hoc ne considère finalement que cinq candidats.

image 37

Ces techniciens européens, ayant exprimé leur intérêt pour le poste, sont répartis en deux groupes : trois d’entre eux ont été approchés directement par la CAF, tandis que deux autres ont soumis leur candidature de manière indépendante pour diriger les Fennecs. La liste finale comprend deux Portugais, un Belge, un Franco-Bosnien, et un Croate originaire de Bosnie-Herzégovine.

Carlos Queiroz, Hugo Broos et 3 autres occupent la liste

Parmi les candidats en lice pour le poste de sélectionneur de l’équipe d’Algérie, on retrouve des noms de renom tels que l’ancien entraîneur national Vahid Halilhodzic, qui a dirigé les Fennecs de 2011 à 2014 et les a menés aux huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Malgré les réticences concernant son retour, Halilhodzic figure toujours sur la liste des candidats. Carlos Queiroz, avec son expérience en tant que sélectionneur de l’Iran, de l’Afrique du Sud et de l’Égypte, est également considéré par la Fédération Algérienne de Football (FAF) comme un candidat potentiel pour guider les Verts lors de la CAN 2025 et de la Coupe du Monde 2026.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

image 38

Vladimir Petković, le technicien croate originaire de Bosnie-Herzégovine, est aussi en lice pour le poste de sélectionneur de l’équipe d’Algérie. Il est reconnu pour son passage réussi à la tête de l’équipe nationale suisse de 2014 à 2021, période durant laquelle il a affiché un bilan encourageant avec 42 victoires, 14 matchs nuls et 22 défaites. Petković a principalement fait carrière dans le football suisse, ayant dirigé plusieurs clubs notables tels que le FC Lugano, le FC Sion, et les Young Boys, ce qui témoigne de son expérience et de sa connaissance approfondie du football européen.

Parmi les candidats qui ont soumis leur candidature de leur propre initiative, on trouve le Belge Hugo Broos, connu pour son bref passage en tant qu’entraîneur à la JS Kabylie et au NA Husseïn Dey, et qui occupe actuellement le poste de sélectionneur de l’Afrique du Sud. L’autre candidat est le Portugais Jose Peseiro, ancien sélectionneur de l’Arabie Saoudite et du Venezuela, qui dirige maintenant l’équipe nationale du Nigeria. Ces deux techniciens vont se rencontrer sur le terrain mercredi, en demi-finale de la CAN 2024, au Stade de la Paix de Bouaké, mettant en avant leur expertise et leur capacité à mener leurs équipes à un niveau compétitif élevé.

Commentaires

Une réponse à “Le prochain sélectionneur de l’Algérie parmi 5 noms en lice”

  1. Avatar de Boulacheb ahsene
    Boulacheb ahsene

    D’après moi a ma connaissance carlos qouiroz meilleur que l’autre condidat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *