Affiche pour le site 2024 03 05T115543.904
dans ,

Cameroun : la FECAFOOT menace de résilier One All Sports !

Par

le


Ernest Obama, porte-parole de Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), a pris la parole concernant One All Sports, l’équipementier officiel des Lions Indomptables.

Durant son intervention dimanche sur le plateau d’Info TV, cet homme de 43 ans, qui a également discuté de la situation complexe d’André Onana en équipe nationale, a souligné les désaccords avec l’équipementier de l’équipe. « Nous avons conclu un contrat avec One All Sports et nous avons remarqué que One All Sports ne respectait pas certaines de ses obligations contractuelles, comme celle concernant le bus. Nous avons donc entamé un processus qui pourrait aboutir à une rupture de contrat. One All Sports ne tient pas ses engagements » a-t-il exprimé avec regret.

Cameroun : la FECAFOOT menace de résilier One All Sports !

La relation avec cet équipementier, relativement méconnu et qui avait commencé en août 2022, avait dès le départ été controversée – certains évoquaient même une démarche « mafieuse ». Il semble donc que cette collaboration ne perdurera pas. Une rupture de contrat était déjà envisagée à la fin de l’année dernière.

https://twitter.com/AllezLesLions/status/1764403663458426969?s=20

Ce n’est pas un précédent…

Ce n’est pas une situation inédite pour les Lions Indomptables. Avant leur partenariat avec One All Sports, l’équipe nationale camerounaise était sous contrat avec Le Coq Sportif, une marque bien plus reconnue dans le monde sportif. Fait ironique, le litige résultant de la rupture unilatérale du contrat par la FECAFOOT avec Le Coq Sportif sera jugé ce vendredi 8 mars. Il reste à voir si la séparation avec One All Sports suivra une trajectoire similaire…

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Ces temps sont décidément compliqués pour le football camerounais, qui a également annoncé ne pas renouveler le contrat de Rigobert Song, se lançant ainsi dans la quête d’un nouveau sélectionneur. Hervé Renard, pressenti pour quitter son rôle à la tête de l’équipe nationale féminine de France après les Jeux Olympiques de Paris 2024, figure parmi les favoris de Samuel Eto’o, même si la décision finale appartient à Paul Biya, le président de la République.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *