NOUVEAU POUR SITE 2024 06 12T133054.879
dans ,

Cameroun : Marc Brys brise le silence après le match nul, « je suis déçu »

Par

le


Après leur éclatante victoire contre le Cap-Vert (4-1) samedi, les Lions Indomptables du Cameroun n’ont pas confirmé mardi à Luanda face à l’Angola, se contentant d’un match nul (1-1) lors de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Le Cameroun avait pris l’avantage dès la 11e minute grâce à Bryan Mbeumo, mais n’a pas su enfoncer le clou ni même maintenir son avance. Les Palancas Negras ont égalisé à la 54e minute par l’intermédiaire de Michael Ngadeu-Ngadjui, malheureux auteur d’un but contre son camp. Pour sa deuxième sortie sur le banc, Marc Brys espérait sans doute un autre résultat après les belles promesses entrevues samedi.

Cameroun : Marc Brys brise le silence après le match nul, « je suis déçu »

En conférence de presse d’après-match, le technicien belge a refusé toute comparaison avec le match contre les Requins Bleus et a souligné la qualité de l’adversaire. « On ne peut pas comparer les deux matchs. C’est complètement différent. On a joué à domicile devant nos supporters. Ici, ce n’est pas simple, c’est une bonne équipe avec beaucoup de vitesse et de jeu en profondeur », a-t-il expliqué.

Marc Brys reste fier malgré tout

« On a pris un point contre une équipe de qualité. Je suis déçu du résultat, c’est clair, mais d’un autre côté, je suis content et fier de la manière dont l’équipe a joué et créé des occasions », a-t-il poursuivi. Ce match nul peut sembler une contre-performance, mais il ne faut pas oublier que l’Angola est un adversaire solide. Les Palancas Negras avaient atteint les quarts de finale de la dernière CAN, ne s’inclinant que 1-0 face au Nigeria, futur finaliste.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

D’un point de vue purement comptable, le Cameroun a su limiter les dégâts. Les Lions Indomptables sont en tête du groupe D avec 8 points, ce qui est assez positif malgré les tensions internes qui sévissent depuis plus de deux mois.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *