NOUVEAU POUR SITE 55
dans ,

Cameroun : Polémique avec la liste de Marc Brys, le verdict tombe enfin (officiel)

Par

le


Après de longues semaines de controverses, Marc Brys, le sélectionneur du Cameroun nommé par le ministre des Sports, a finalement eu une rencontre avec les dirigeants de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Convoqué par la Fecafoot vendredi dernier, le technicien belge Marc Brys avait initialement manqué la réunion de prise de contact et avait publié sa première liste de joueurs convoqués sans consulter préalablement la fédération. Cette action a suscité des critiques de la Fecafoot, qui a exprimé des préoccupations sur des « manquements (…) susceptibles de nuire gravement aux relations harmonieuses« .

Cameroun : Polémique avec la liste de Marc Brys, le verdict tombe enfin (officiel)

Invité à une nouvelle réunion de travail ce lundi, l’ancien entraîneur de Saint-Trond a participé à l’événement, comme le prouvent plusieurs photos diffusées sur les réseaux sociaux. Alors que des rumeurs circulaient sur une possible invalidation de sa liste par la Fecafoot, le ministère des Sports a exercé une pression considérable avant cette rencontre, en déclarant qu’il tiendrait le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o, pour responsable de toute défaite de l’équipe nationale sur tapis vert lors des matchs de qualification pour la Coupe du Monde 2026 prévus en juin.

« Si le Cameroun est éliminé sur tapis vert, c’est Samuel Eto’o qui en assumera toutes les conséquences, mais nous n’en sommes pas encore là« , a déclaré Cyrille Tollo, conseiller technique du ministère, sur Info TV.

[totalpoll id= »794558″]

La Fecafoot annonce le “retour à la sérénité“

La Fecafoot a proclamé un « retour à la sérénité » suite à une réunion fructueuse entre Marc Brys et ses responsables, au cours de laquelle un accord a été trouvé pour ne pas modifier la liste initiale du sélectionneur.

« Lors de cette rencontre qui s’est déroulée dans une atmosphère de grande convivialité, des liens professionnels ont été établis et des rappels nécessaires sur les procédures de convocation des joueurs à l’équipe nationale ont été communiqués. Il a également été précisé à Monsieur Marc Brys que, suivant les vérifications de conformité, la convocation des joueurs se fera exclusivement selon sa liste sans aucune interférence, et que toute non-conformité lui serait signalée afin qu’il puisse effectuer les remplacements nécessaires. La Fecafoot se réjouit de cette pacification et confirme son engagement à respecter les directives élevées du Chef de l’État, en accord avec la législation et la réglementation en vigueur« , a indiqué l’organisation dans un communiqué conciliateur.

La liste ok, mais quid du staff ?

La liste des joueurs ayant été approuvée, l’attention se tourne désormais vers la controverse entourant le staff technique. À la fin de la réunion, Marc Brys a été photographié avec le staff technique choisi par la Fecafoot, mais certains de ses assistants, comme François Omam-Biyik, étaient absents. Cyrille Tollo, en partant, a précisé que la réunion avait uniquement permis de résoudre la question de la liste des joueurs, évitant de s’exprimer sur les tensions concernant le staff. Actuellement, deux équipes techniques distinctes semblent donc coexister au sein de la sélection.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *