Vincent Aboubakar
dans ,

Vincent Aboubakar inquiète : Besiktas met à nu un mensonge de la FECAFOOT

Par

le


De retour à Besiktas après une CAN 2023 mitigée avec le Cameroun, Vincent Aboubakar ne rejouera pas de sitôt. Alors que la FECAFOOT affirmait que la blessure contractée avant le début de la CAN n’était pas grave, le club turc révèle le contraire.

L’élimination du Cameroun, tout comme celle de plusieurs autres équipes à la CAN 2023, fait le bonheur des clubs européens. Alors que certains joueurs ont déjà repris avec leur club, tels qu’André Onana (Manchester United), l’attaquant camerounais Vincent Aboubakar est loin de cette réalité. Blessé quelques heures avant le début de la compétition des Lions Indomptables, l’attaquant de Besiktas a manqué la quasi-totalité des rencontres de son équipe.

Vincent Aboubakar inquiète : Besiktas met à nu un mensonge de la FECAFOOT

La gestion de la FECAFOOT avec Aboubakar

Après sa blessure musculaire à l’entraînement, on pensait qu’Aboubakar serait libéré par la FECAFOOT pour rejoindre son club en Turquie et poursuivre le traitement, à l’instar de Mohamed Salah. Cependant, la FECAFOOT de Samuel Eto’o a contredit ceux qui annonçaient le forfait d’Aboubakar pour la CAN 2023. Dans un communiqué officiel, l’instance dirigeante du football camerounais a affirmé que la blessure musculaire était légère et qu’Aboubakar jouerait bientôt.

Avec ce communiqué, les Camerounais ont refusé de libérer Aboubakar pour convoquer un autre joueur afin de renforcer l’équipe pendant la CAN. Dans l’évolution de cette affaire, l’ancien joueur d’Al Nassr a même indiqué qu’il ne devrait pas jouer de sitôt. En effet, il a manqué les matchs contre la Guinée, le Sénégal et la Gambie. Absent lors de toutes les rencontres de groupe, Vincent Aboubakar a fini par jouer une dizaine de minutes contre le Nigeria en huitièmes de finale. Durant cette rencontre qui a marqué l’élimination des Lions Indomptables, l’attaquant a été complètement effacé.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

La révélation de Besiktas sur Aboubakar

Après l’élimination des Camerounais et le retour d’Aboubakar à Besiktas, les examens ont contredit les déclarations de la FECAFOOT. Dans un communiqué officiel, le club turc a annoncé l’écartement de son joueur, qui a contracté une blessure plus sérieuse que celle annoncée. « Suite à une blessure au muscle ischio-jambier lors de l’entraînement du 12 janvier 2024, dans le cadre des préparatifs de l’équipe nationale du Cameroun pour la Coupe d’Afrique des Nations, Vincent Aboubakar a commencé son traitement sous la supervision de l’équipe médicale nationale », lit-on dans la missive.

« Cependant, après le retour du joueur dans notre pays, les examens effectués par notre équipe médicale ont révélé que la blessure était plus grave que le niveau rapporté par l’équipe nationale du Cameroun (Biceps fémoral stade 2 B strain). Nous avons donc décidé de poursuivre le traitement de notre joueur sous la supervision de notre équipe médicale », a conclu le communiqué de Besiktas. Ainsi dit, le meilleur buteur de la CAN 2021 n’aurait normalement pas dû jouer contre le Nigeria il y a quelques jours.

Les doutes autour des Lions Indomptables

Actuellement, plusieurs interrogations subsistent. Pourquoi la FECAFOOT n’a-t-elle pas libéré à temps son joueur et indiqué que la blessure n’était pas grave? Pour ceux qui suivent de près l’actualité sportive camerounaise, il est clair que le fonctionnement autour de la sélection dirigée par Rigobert Song n’est pas clair. Alors que la plupart des équipes ont libéré leurs joueurs blessés pour des problèmes musculaires, les dirigeants camerounais en ont décidé autrement.

Si l’importance du joueur est compréhensible, dès lors qu’il est dans l’incapacité de tenir sa place dans le onze dans un court délai, il aurait fallu envisager une autre solution, compte tenu de la nature énergivore de la CAN, qui se joue sur des détails. Avec cette révélation de Besiktas sur la santé d’Aboubakar, plusieurs soulignent la complaisance autour des Lions avec l’ingérence de la FECAFOOT au sein du vestiaire.

Commentaires

8 réponses à “Vincent Aboubakar inquiète : Besiktas met à nu un mensonge de la FECAFOOT”

  1. Avatar de
    Anonyme

    Eto’o doit partir

  2. Avatar de Placide Kabunda
    Placide Kabunda

    vraiment prière de lui excuse vraiment il a fait ça pour l’amour de son pays, peut être prochainement il va s’arranger, ainsi di je vous remercie

  3. Avatar de Malik
    Malik

    Non seulement il n’a jouer que 15 minutes juste courir sur le terrain et absolument rien d’autre, peut-être il est fort probable que ça va jouer sur sa carrière la fecafoot a MENTIR

  4. Avatar de Mathieu Lando
    Mathieu Lando

    MOI, JE VOIS SURTOUT LA VOLONTÉ DE DÉTRUIRE LE CHAMPION ABOUBACAR, SA CARRIÈRE AVEC.
    LES MÉCHANTS…

  5. Avatar de Hamadou Boubakary
    Hamadou Boubakary

    Moi supplie les Turcs de réintégrer abouchou car il a fait sa pour l’amour de son pays

  6. Avatar de Lienou Fabrice
    Lienou Fabrice

    Gérer un personnel n’est pas facile mais j’aimerais qu’on donne une seconde chance à etoo et qu’on chasse song et qu’il laisse chacun faire son travaille c’est son Villain défaut

  7. Avatar de Justin Ehdjolbo Ange Rebelle
    Justin Ehdjolbo Ange Rebelle

    Au faite ne regardez pas Rigobert Song qui n’est qu’un vendu au peuple le Président manager selectionneur monopolisatzur des ordres en locurence Samuel Eto’o sait pourquoi et comment faire pour nuire les Champions comme ABOUBAKAR et autres . Alors à nous peuple Camerounais d’agir et arrêter ces œuvres hostiles .

    1. Avatar de
      Anonyme

      Ton petit discours de haine ne pourra rien apporter pour le changement de ce qui se passe tant à la Fécafoot qu’à l’Equipe Nationale donc prière d’arrêter d’inciter le Peuple on sait que la plupart d’entre vous êtes achetés pour ternir l’image d’Eto’o mais vous ne pourrez rien car lorsque Dieu te fait grâce d’un don, il ne te prendra guère. Si le Cameroun allait plus loin que possible avec ces joueurs, je suis convaincu que cet acharnement n’existerait pas mais comprenez une chose : le monde dans tous les sphères est en pleine évolution il n’y a pas que le Cameroun qui vit cette réalité donc arrêtons les critiques, soyons patients et reconstitutions notre collectif ce que ces petites Nations entre guillemets ont fait des années déjà et nous constaterons que les résultats au bout de quelques années seront appréciés par tous.

      Bill le Béni !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *