Affiche pour le site 2024 03 07T174749.478
dans ,

Maroc : L’Espagne met la pression sur Brahim Diaz

Par

le


La compétition entre l’Espagne et le Maroc pour intégrer Brahim Diaz dans leur équipe nationale continue de passionner les fans des deux pays. Récemment, c’est l’Espagne qui semblerait prête à déjouer les plans de son adversaire marocain.

Brillant sous les couleurs du Real Madrid ces dernières semaines, avec un bilan d’un but et une passe décisive en quatre matchs, le milieu offensif Brahim Diaz a ravivé l’intérêt de la Roja, d’où il n’a pas été appelé depuis novembre 2021, cinq mois seulement après son unique sélection contre la Lituanie. Durant cette rencontre, le joueur gaucher avait marqué son premier but, contribuant à la victoire éclatante de l’Espagne 4-0.

Maroc : L'Espagne met la pression sur Brahim Diaz

L’Espagne reste déterminée

Brahim Diaz, passé par Manchester City et l’AC Milan, a été présélectionné pour la première fois par le sélectionneur Luis de la Fuente, selon plusieurs sources fiables, marquant ainsi la concurrence avec le Maroc, qui semblait proche de convaincre sa cible de longue date. Du côté des Lions de l’Atlas, des bruits persistants évoquent un changement imminent de nationalité sportive et une inclusion dans la présélection de Walid Regragui pour les prochaines rencontres contre l’Angola et la Mauritanie (les 22 et 26 mars).

Cependant, la Roja n’est pas disposée à abandonner facilement. D’après les informations récentes de Movistar, la Fédération Espagnole de Football (RFEF) mettrait la pression sur le jeune joueur de 24 ans, qui penchait vers le Maroc, pour qu’il revienne sur sa décision et choisisse définitivement l’Espagne, vainqueur de la Coupe du Monde 2010. Le média espagnol souligne que Luis de la Fuente tient absolument à le convoquer pour les matches amicaux face à la Colombie et au Brésil.

[totalpoll id= »794558″]
https://twitter.com/ActuMocro/status/1765692480714916071?s=20

Une chose est claire : le Maroc ne compte pas rester les bras croisés et mettra tout en œuvre. D’autant plus qu’il a déjà perdu le jeune talent Lamine Yamal au profit de l’Espagne l’année passée.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *