NOUVEAU POUR SITE 10
dans , ,

RDC : Yoane Wissa donne des explications sur le penalty et Bakambu

Par

le


La République Démocratique du Congo a triomphé sur la Guinée avec un score de 3-1 vendredi à Abidjan, en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2023.

Les Léopards progressent ainsi vers la demi-finale, où ils affronteront le gagnant du duel entre le Mali et la Côte d’Ivoire, prévu pour ce samedi.

RDC : Wissa donne des explications sur le penalty et Bakambu

Le match a démarré de manière périlleuse pour la RD Congo qui s’est rapidement retrouvée en position de faiblesse suite à un penalty accordé à la Guinée, concrétisé par le capitaine Chancel Mbemba à la 21e minute. Néanmoins, l’équipe congolaise a rapidement réagi et égalisé grâce à Mbemba lui-même six minutes plus tard.

En seconde mi-temps, Silas Wamangituka, fraîchement entré en jeu, a obtenu un penalty transformé par Yoane Wissa, offrant l’avantage à la RD Congo. Le score final a été scellé par Arthur Masuaku, qui a marqué de manière inattendue sur un coup franc direct à la 62e minute.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Modification stratégique

Suite à son échec au penalty contre le Maroc, où son tir avait été largement critiqué alors que son équipe était en retard, Cédric Bakambu a vu son rôle de tireur de penalty réattribué par décision de l’entraîneur. Yoane Wissa, désigné pour cette tâche, a confirmé après le match que cette décision était préméditée.

« Oui, c’était prévu, le coach a fait ce choix. Cependant, cela ne diminue en rien les qualités de Cédric Bakambu. Aujourd’hui, il a beaucoup pesé derrière la défense (…) j’ai pris le penalty, j’ai marqué, je suis très content pour l’équipe », a déclaré l’ailier de Brentford à beIN Sports.

Dans un esprit sportif, Bakambu a partagé sa joie pour la qualification, mettant en avant l’intérêt collectif plutôt que ses performances individuelles.

« On est heureux, l’essentiel, c’est la qualification. Ce qui compte dans cette CAN, ce n’est pas mon cas personnel. Ce n’est pas que Bakambu ne marque pas, c’est que la RDC gagne. »

Après avoir conclu la phase de groupes avec trois matchs nuls et avoir assuré leur passage en quarts de finale aux tirs au but contre l’Egypte, la RD Congo a enregistré une première victoire éclatante, en attendant de découvrir qui sera son prochain adversaire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *