nouveau format pour site bi 2
dans ,

Lamine Camara se lâche 49 jours après le désastre à la CAN : « «Mon prochain défi est… »

Par

le


Le jeune milieu de terrain sénégalais, Lamine Camara, partage sa déception suite à l’élimination du Sénégal en huitièmes de finale de la CAN 2023 par la Côte d’Ivoire, tout en évoquant ses objectifs futurs avec la sélection nationale.

Son exploit, notamment son doublé avec un but remarquable contre la Gambie lors de la CAN 2023, reste gravé dans les mémoires, tout comme son émotion palpable et ses larmes versées après l’élimination du Sénégal face au pays organisateur. Malgré cette sortie prématurée, Lamine Camara a su briller durant la compétition.

Dans un entretien donné à L’Observateur et à la Ligue 1.com, relayé par le média sénégalais IGFM, le joueur du FC Metz a confié avoir vécu des moments difficiles après l’élimination du Sénégal à la CAN 2023.

Lamine Camara se lâche 49 jours après le désastre à la CAN

Avant d’aborder plus en détail, Lamine a été questionné sur son adaptation rapide au FC Metz. L’ex-joueur de Génération Foot (GF) raconte que tout a débuté au Sénégal.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Mon intégration au FC Metz a été facile, parce que depuis Génération Foot. On m’a préparé pour ça. Le président Mady Touré (GF) m’avait déjà prévenu que le Fc Metz avait besoin de moi. Donc, il fallait que je sois prêt depuis le Sénégal. Dans ma tête, je me suis préparé à ça. Sachant que le club était dans une bonne dynamique pour la montée en première division, il fallait que je me prépare à l’aider dans ce projet.”

Malgré son jeune âge (20 ans), Lamine Camara s’est imposé comme un élément incontournable de la sélection nationale sénégalaise. Élu jeune joueur africain de l’année 2023, il attribue cette ascension à l’entraîneur Aliou Cissé et aux joueurs plus expérimentés de l’équipe.

On va dire que c’est grâce au coach (Aliou Cissé) que j’ai gagné ma place en équipe nationale, mais également grâce aux joueurs que j’ai trouvés dans l’équipe. Ils m’ont facilité la tâche. Surtout les anciens qui se donnent la peine d’aider les jeunes à intégrer le groupe. En équipe nationale, les anciens ne mettent pas la pression aux jeunes qui arrivent, au contraire, ils nous mettent en confiance en nous donnant les bons conseils.”, a-t-il lâché.

Lamine Camara a reçu le titre de meilleur joueur des phases de groupe de la CAN Côte d’Ivoire 2023.

La CAN 20023 reste un souvenir amer pour Lamine Camara

Considéré comme l’un des favoris, le Sénégal, après avoir réalisé un parcours impeccable durant les phases de groupe de la CAN 2023 (3 matchs, 3 victoires, 9 points), a été éliminé au tour suivant par les Éléphants, qui ont fait un retour miraculeux dans la compétition grâce à une victoire 1-0 du Maroc sur la Zambie.

Lire aussi:  Transfert : Nabil Djellit vend la mèche pour Lamine Camara (photo)

Alors que le Sénégal menait 1-0, il s’est fait rattraper en fin de match par un penalty ivoirien, transformé par Kessié, avant de perdre aux tirs au but (5-4).

Cette élimination a été particulièrement dure pour Lamine Camara, vivant sa première CAN. Il était inconsolable :

La CAN, ça reste encore un souvenir amer. Je garde encore ces images qui me motivent. A chaque fois que je revois ces images (quand il était inconsolable après l’élimination), je me dis que je dois quelque chose au peuple sénégalais. Ce n’est pas une obligation, mais je me suis fixé cet objectif. Je me dis que je dois tout faire pour remplacer cette image avec une autre où je vais sourire, le trophée entre mes mains. C’est une expérience qui va me servir dans les années à venir.

Plus loin, il ajoute :

Beaucoup de gens espéraient que le Sénégal allait gagner la CAN. Même nous, les joueurs, nous espérons aller loin, mais ça n’a pas été le cas en Côte d’Ivoire. C’est ça le foot, la meilleure équipe a gagné, c’était la Côte d’Ivoire. C’était une bonne équipe qui était en face de nous. On a fait tout ce qu’on pouvait pour gagner, mais Dieu a voulu qu’on s’arrête en huitième de finale. Maintenant, on ne va pas baisser les bras, on va prendre ça comme une leçon pour corriger les erreurs qui nous ont été fatales.”, justifie-t-il.

La CAN 20023 reste un souvenir amer pour Lamine Camara

Suivre les traces de ses prédécesseurs

Dans la poursuite de sa carrière avec le FC Metz, Lamine Camara aspire à emuler le parcours de ses prédécesseurs tels que Jules François Bocandé, Ismaïla Sarr, et Sadio Mané.

« Pour l’instant, je suis dans les traces de mes aînés. Actuellement, je ne suis pas dans la précipitation. Je suis concentré sur le FC Metz. Mon désir est de laisser une empreinte ici, de marquer les esprits et de réjouir les supporters. Je procède étape par étape. De nombreux joueurs ont marqué ce club, dont Sadio Mané, Isamaïla Sarr, Pape Matar Sarr… On connaît leur impact. Je vais m’efforcer de gagner la confiance des supporters et de me distinguer. »

Pour conclure cette interview, Lamine Camara a partagé que son plus grand challenge est de gagner un titre avec l’équipe nationale du Sénégal. « C’est une immense fierté de remporter un trophée pour son pays. J’espère y parvenir. », a-t-il ajouté.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *