senegal
dans ,

Sénégal : Une ferme mise au point tombe au sujet d’Aliou Cissé après la CAN 2023

Par

le


La situation du sélectionneur des Lions de la Téranga, Aliou Cissé, tient le Sénégal en alerte depuis l’élimination contre la Côte d’Ivoire à la CAN 2023. Alors que plusieurs informations indiquent un départ de l’homme de 47 ans, Malick Traoré, journaliste de la NCI en Côte d’Ivoire, dévoile la position ferme de la FSF.

Le Sénégal n’a pas réussi son pari avec la CAN 2023. Arrivés en Côte d’Ivoire dans la peau de grands favoris, les champions en titre avaient pour objectif ultime de soulever le trophée pour la deuxième fois consécutive. Après avoir bien démarré la compétition de la meilleure façon avec trois victoires, en taille patron lors de la phase de poules, Sadio Mané et ses partenaires ont courbé l’échine contre les Éléphants de la Côte d’Ivoire. Contre toute attente, Aliou Cissé n’a pas réussi à contrer les plans d’Emerse Fae, le sélectionneur intérimaire de la Côte d’Ivoire.

Les rumeurs autour de l’avenir de Cissé

Après une rude bataille lors des temps réglementaires (émaillée par plusieurs controverses arbitrales), les deux équipes vont se neutraliser en prolongation. Aux tirs aux buts, le Sénégal va perdre l’épreuve et ramasser ses valises. Après cette défaite frustrante, Aliou Cissé est pris à partie par une partie des supporters qui estiment qu’il a une nouvelle fois montré ses limites. Dès lors, plusieurs versions font état d’un licenciement de leur sélectionneur en poste depuis 2015 qui a un bilan plutôt acceptable.

Sénégal : Une ferme mise au point tombe au sujet d'Aliou Cissé après la CAN 2023

Pour d’autres, c’est l’ancien défenseur du PSG (1998-2001, 62 matchs pour 2 buts) qui aurait jeté les gants. Dans ce grand tohu-bohu, Malick Traoré, ancien journaliste de Canal + qui officie depuis peu sur la NCI, une chaîne ivoirienne, a livré les dessous de ses investigations auprès de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF). D’après les informations de l’homme de médias qui a toujours livré des versions crédibles, aucune décision concernant Aliou Cissé à la tête du Sénégal n’a été prise.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

La FSF étrangère à ces rumeurs de démission

Sur son compte X ce mercredi, il indique d’ailleurs que la rumeur du limogeage d’Aliou Cissé est fausse tout en précisant que la FSF et le staff du sélectionneur sont sereins à ce sujet, d’autant plus que les éliminatoires de la CAN 2025 ainsi que ceux de la Coupe du Monde 2026 sont proches. Dans la foulée de cette sortie très claire, le journaliste ivoirien réaffirme ce jeudi que la Fédération Sénégalaise de Football n’est “pas au courant” d’une démission du sélectionneur des Lions de la Téranga. « Reste à savoir la position du coach sur la question. Pour rappel, Aliou Cissé a été hué par des supporters à son retour à Dakar, suite à l’élimination des Lions », appuie-t-il.

Il s’agit d’une mise au point ferme qui tombe au moment où l’indignation est totale au Sénégal après les événements produits à l’arrivée de la délégation sénégalaise après l’échec de la CAN 2023. Après avoir passé des mois sans salaires et vécu un moment de panique en Côte d’Ivoire avec sa santé sans toutefois faire grise mine, Aliou Cissé a en tout cas suffisamment fait pour le Sénégal pour être remercié avec le dos de la main. Il semble que la Fédération Sénégalaise de Football, dirigée par Augustin Senghor, est quand même consciente de tout le sacrifice qu’a réalisé Cissé depuis qu’il est à la tête de l’équipe nationale.

Cissé et la sélection sénégalaise

Pour rappel, Aliou Cissé compte à son actif un bilan de 60 victoires, 20 nuls pour seulement 13 défaites en 9 ans avec les Lions de la Téranga du Sénégal. L’histoire retiendra qu’il est le premier sélectionneur à conduire le pays sur le toit de l’Afrique avec deux qualifications pour la Coupe du Monde. Là où d’anciens sélectionneurs comme Claude Le Roy ont échoué, le natif de Ziguinchor a réussi haut la main et a su apporter une sérénité au sein de l’équipe nationale.

À aucun moment, aucun joueur sénégalais convoqué sous l’ère Cissé ne s’est plaint d’une mauvaise gestion ou d’un problème quelconque. Cette sérénité et cohésion sont celles qui manquent à beaucoup de pays africains.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *