IMG 6879
dans , ,

Al-Nassr : Sadio Mané déjà sur le départ en janvier ? Mehdi Gokal lâche une bombe

Par

le


Sadio Mané pourrait faire un retour temporaire en Premier League dès le mois de janvier. Recruté l’été dernier par Al-Nassr, il susciterait l’intérêt de Newcastle, club propriété des Saoudiens.

Selon les informations fournies par le journaliste Mehdi Gokal, Newcastle chercherait à recruter Sadio Mané lors du prochain mercato d’hiver en janvier.

Mehdi Gokal « envoie » Sadio Mané à Newcastle

Cependant, en raison des contraintes liées au fair-play financier, le club anglais envisagerait d’opter pour un prêt de six mois. Cette décision permettrait à Sadio Mané de revenir en Europe et de fouler à nouveau les pelouses de la Premier League, tout en offrant à Newcastle l’opportunité de bénéficier du talent confirmé du joueur sénégalais.

Sadio Mané

Le prêt envisagé pourrait être facilité par le fait que les propriétaires de Newcastle sont d’origine saoudienne, un atout potentiel lors des négociations avec les dirigeants d’Al-Nassr. Actuellement, Newcastle fait face à certaines difficultés en championnat, se classant à la 7e place de la Premier League et à la 3e place de sa poule en Ligue des champions cette saison.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Si cette transaction se concrétise, ce sera un retour aux sources pour Sadio Mané, qui a marqué les esprits lors de son passage à Southampton avant de rejoindre Liverpool en 2016. Avec son expérience et son impact prouvés en Premier League, Mané pourrait apporter une contribution significative à Newcastle pour le reste de la saison.

L’attaquant sénégalais a également une « revanche » à prendre contre le football européen. Son départ du Bayern Munich, club allemand, a laissé un goût d’inachevé à l’ancienne star d Liverpool. Durant une saison mitigée, pointue par une grave blessure et une bagarre violente avec Leroy Sané, l’attaquant sénégalais n’a pas laissé un beau souvenir. Avec cette nouvelle rumeur donc, on pourrait s’attendre à tout. Même si derrière, avec la CAN 2023 notamment (13 janvier – 11 février 2024), ce serait très compliqué que le joueur bouge.

Sadio Mané

Affaire à suivre donc dans les prochaines semaines pour savoir si le talentueux attaquant sénégalais fera son retour sur les terrains de la Premier League dès le mois de janvier ou non.

Sadio Mané, pas vraiment sûr qu’il parte

Face à ces rumeurs qui circulent autour du possible départ de Sadio Mané de Al-Nassr pour un prêt à Newcastle en janvier, la Saudi Pro League (SPL) prépare également une révolution des transferts interne cet hiver. Elle vise à faire tourner les joueurs sous contrat qui n’ont pas répondu aux attentes dans leurs clubs respectifs.

L’Arabie saoudite a récemment marqué le marché des transferts en recrutant des superstars telles que Cristiano Ronaldo, Karim Benzema, N’Golo Kanté, Riyad Mahrez, Neymar Jr ou encore Sadio Mané. Ces transferts de grosses stars visent à attirer l’attention mondiale sur la SPL, en vue de développer le football national en préparation de la Coupe du Monde 2034 qui se déroulera en Arabie saoudite.

Sadio Mané

Cependant, la SPL souhaite également stimuler les transferts internes et s’apprête à mettre en œuvre un plan audacieux cet hiver. Selon Goal Arabia, les treize clubs de la ligue saoudienne, dirigés par Al-Shabab, ont convenu de faire tourner les joueurs sous contrat qui n’ont pas réussi à s’imposer dans leur équipe respective. L’objectif est de leur offrir une opportunité en Arabie saoudite pour éviter qu’ils ne restent sur un échec, tout en préservant les stars de renom qui resteront dans leurs clubs quoi qu’il arrive.

La SPL aspire à « faire tourner ses stars » ou ses joueurs étrangers, afin de maintenir un équilibre dans le quota de joueurs étrangers autorisés par équipe. Des joueurs tels que Jota, qui n’entre plus dans les plans d’Al-Ittihad et est suivi par Tottenham, pourraient être concernés par cette révolution des transferts. Pour Sadio Mané, pas sûr qu’Al-Nassr cède à ce « jeu » assez surprenant.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *