nabil
dans

Nabil Djellit cartonne la CAF à cause de Sadio Mané : « C’est un manque de respect pour Mahrez »

Par

le


Nabil Djellit n’a pas apprécié le fait de voir Riyad Mahrez absent du Top 3 africain aux CAF Awards 2023. L’Algérien n’a pas non plus été dans le onze type. C’est « un manque de respect » selon lui.

Le journaliste sportif Nabil Djellit a vivement critiqué l’absence du talentueux Riyad Mahrez parmi les trois finalistes du Joueur Africain de l’Année de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Nabil Djellit ne digère pas l’absence de Mahrez

Dans l’émission « Talents d’Afrique » sur Canal+, Nabil Djellit a qualifié la sélection des finalistes de « farce », mettant en avant l’exceptionnelle saison réalisée par Mahrez. « Ça me surprend, l’absence de Riyad Mahrez dans ce Top 3, quand on voit la saison qu’il a réalisée. Deuxième meilleur buteur, deuxième meilleur passeur de Manchester City. Il a réalisé le triplé avec la Champions League, la Premier League et la FA Cup », a-t-il déclaré.

Nabil Djellit

Le journaliste a souligné le fait que Mahrez a terminé la saison en tant que deuxième meilleur buteur et deuxième meilleur passeur de Manchester City, une performance impressionnante qui a contribué de manière significative aux succès de l’équipe dans les compétitions majeures.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Quand j’ai vu la liste des finalistes, honnêtement, c’était une farce. Je ne parle pas de Victor Osimhen et de son triomphe, mais du trio finaliste », a ajouté Djellit, exprimant son désaccord avec le choix des finalistes pour le prestigieux prix.

« Pour moi, c’est anormal que Mahrez ne soit pas dans les trois finalistes du Ballon d’Or. Le bémol que certains peuvent soulever, c’est que durant la seconde moitié de la saison en Ligue des Champions, il était sur le banc. Sauf que Mohamed Salah, lui, s’arrête en huitièmes », fulmine Nabil Djellit.

Mahrez absent du onze, Nabil Djellit rage

Le journaliste a également expliqué pourquoi il remettait en question certains des choix effectués dans la liste des finalistes du Ballon d’Or. Il a spécifiquement pointé du doigt la présence d’Achraf Hakimi, suggérant que des joueurs tels qu’Amrabat ou Bounou méritaient davantage leur place.

Nabil Djellit

« Pour être honnête avec vous, pour les Marocains, je n’aurais pas mis Hakimi. J’aurais mis Amrabat ou Bounou qui a gagné la C3 en étant décisif et qui a été exceptionnel au Mondial », a ajouté Djellit, mettant en avant les performances méritoires qui, selon lui, ont été négligées dans le processus de sélection.

L’absence de Mahrez parmi les finalistes du Ballon d’Or a également conduit le journaliste à dénoncer « un manque de respect » envers le joueur algérien. « C’est un manque de respect qu’il ne soit pas également dans le onze de l’année », considère-t-il. Au regard des trois attaquants choisis par la CAF, à savoir Mohamed Salah, Victor Osimhen et Sadio Mané, c’est sans doute pour dire que le Sénégalais n’avait pas sa place dans ce trio d’attaque. Il n’aura pas tout à fait tort puis que l’actuel attaquant d’Al-Nassr est celui qui a été le moins impactant des 4 durant la dernière saison. 

Victor Osimhen, pour l’histoire

Toutefois, le journaliste ne remet pas en cause le sacre du Ballon d’Or 2023. Victor Osimhen mérite son sacre, selon Nabil Djellit. Cette victoire fait entrer l’attaquant Super Eagle dans l’histoire de son pays, le Nigeria, succédant ainsi à Sadio Mané, lauréat de l’édition 2022.

Osimhen, en remportant ce trophée, devient le troisième Nigérian de l’histoire à soulever le Ballon d’Or africain, rejoignant les rangs illustres de Victor Ikpeba (1997) et Nwakwo Kanu (1996 et 1999). Cette réalisation est d’autant plus significative qu’aucun joueur nigérian n’avait remporté ce titre depuis Kanu en 1999, malgré la présence de talents exceptionnels tels que Jay Jay Okocha et John Obi Mikel au cours de cette période.

Nabil Djellit

Victor Osimhen devient ainsi le premier lauréat nigérian du Ballon d’Or africain depuis 24 ans, un exploit monumental pour l’attaquant qui a été le meilleur buteur des éliminatoires de la CAN 2023. La compétition tant attendue aura lieu en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024. Osimhen, après avoir manqué la compétition il y a deux ans au Cameroun en raison d’une blessure, est maintenant le centre d’attention pour les fans et les observateurs.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *