IMG 1183
dans

Belgique : Polémique sur le capitanat, la sœur de Courtois en rajoute une couche

Par

le


La controverse entourant le capitanat a poussé Thibaut Courtois à quitter le rassemblement de l’équipe nationale de la Belgique. Et sa sœur Valérie a profité du mariage de son frère pour faire une remarque incisive.

La polémique sur le capitanat continue de faire jaser. La famille de Thibaut Courtois est en plein esprit festif, célébrant son mariage avec Mishel Gerzig dans le sud de la France depuis dimanche, pour une durée de trois jours. Ces festivités permettent au gardien du Real Madrid de mettre de côté la récente polémique concernant le capitanat.

Suite à l’absence de Kévin De Bruyne, le gardien était déçu de devoir partager le capitanat et a décidé de quitter le rassemblement de l’équipe nationale belge avant le dernier match contre l’Estonie, lors des éliminatoires de l’Euro 2024. Domenico Tedesco, le sélectionneur, s’est dit «choqué» par cette décision. Il a également affirmé avoir une «bonne relation» avec Courtois, bien que cet incident l’ait «surpris».

La sœur de Courtois en remet une couche

IMG 1186

Cette situation a déplu à Thibaut Courtois lui-même, qui a accusé son sélectionneur de mentir. Sur Instagram, il a précisé : «Je tiens à souligner que ce n’est ni la première ni la dernière fois que je discute avec un entraîneur de questions liées au vestiaire. Mais c’est la première fois que quelqu’un décide de le rendre public. Je suis profondément déçu. Mais je tiens à souligner que les commentaires de l’entraîneur ne correspondent pas à la réalité.»

Même pendant les festivités de son mariage, l’affaire du brassard refait surface… grâce à sa sœur. Valérie Courtois, ancienne joueuse de volley belge qui a évolué à Paris, est apparue sur la piste de danse… en portant un brassard de capitaine. Ce geste ne passera certainement pas inaperçu auprès de la Fédération et du sélectionneur.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *