98 2
dans

« Ce n’est pas vrai », Xavi contredit la presse et apporte un gros démenti

Par

le


En conférence de presse ce jeudi avant le match contre le FC Séville, Xavi a démenti une information relayée par la presse catalane concernant quelques difficultés de son équipe.

L’analyse est faite depuis plusieurs mois maintenant. Selon la presse catalane, le FC Barcelone de Xavi a du mal à s’imposer face à des équipes qui évoluent avec une défense à 5. Pour les médias, l’entraîneur n’a toujours pas trouvé la solution aux problèmes de son équipe qui évoluent avec une certaine densité dans l’axe en étant très bas. La preuve face à Majorque, les Blaugrana n’ont fait qu’un match nul (2-2).

Face à la presse ce jeudi Xavi a tenu à rétablir la vérité. Pour lui, son équipe n’a aucune difficulté à trouver la faille face à des défenses très regroupées.

« Ce n’est pas vrai qu’il est difficile pour nous de jouer contre des défenses à cinq. Nous nous sommes créés beaucoup d’occasions mais avons échoué défensivement (ndlr, contre Majorque). Nous avons progressé en attaque. Nous devons nous améliorer défensivement pour gagner« , a-t-il déclaré.

Lire aussi:  Lamine Yamal, la nouvelle annonce totalement folle, après l’arrivée de Hansi Flick
F7G9MaVWMAAVW 6 1

Le Barça de Xavi peine énormément sur le plan défensif

Le seul problème actuel de ce Barça, c’est la défense. L’équipe encaisse énormément de buts et c’est le gros chantier qui attend Xavi dans les prochains mois.

Offensivement, le FC Barcelone est une véritable machine. Avec Robert Lewandowski, Joao Félix, Raphinha, Lamine Yamal… l’équipe n’a aucune difficulté à marquer. Sur ses quatre derniers matchs, le club catalan a inscrit 15 buts, 5 face au Real Betis, 5 contre Antwerp, 3 contre le Celta Vigo et 2 devant le Real Majorque. En Liga après 7 journées, le Barça a marqué 18 buts. Sur le plan défensif, il en a encaissé 8. Ça fait plus d’un but par match. C’est beaucoup trop pour une équipe qui prétend rafler des titres au terme de cette saison.

Avec cette fébrilité en défense, le FC Barcelone aura des difficultés face aux gros. Face aux grosses écuries européennes avec des attaques de feu comme Manchester City ou le Bayern Munich, Xavi et ses joueurs peuvent le payer cash. En attendant les choses sérieuses en Ligue des Champions à partir de février en cas de qualification d’ailleurs, l’entraîneur doit trouver les meilleures combinaisons dans ce secteur.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *